Le lien du sang

09/07/2010
Le lien du sang

Cinquante ans après leurs indépendances, les troupes de treize anciennes colonies françaises de l'Afrique sub-saharienne, mais pas la Côte d'Ivoire, vont participer le 14 juillet au traditionnel défilé militaire à Paris sur les Champs-Elysées.
"C'est le lien du sang que nous célébrons, le lien né de la contribution des troupes africaines à la défense et à la libération de la France", a écrit le président Nicolas Sarkozy dans un message aux participants.
"Des milliers de soldats venus d'Afrique sont morts pour la France lors des deux guerres mondiales", a rappelé le chef de l'Etat.
Les soldats africains ouvriront le défilé, par détachement d'une trentaine d'hommes, dans l'ordre alphabétique : Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Madagascar, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal, Tchad et Togo.
Les soldats togolais sont arrivés mardi à Paris ; ils répètent depuis sur une base militaire de Bretigny sur Orge, située en région parisienne, avant le jour J.
Le président Faure Gnassingbé sera sur la tribune présidentielle, Place de la Concorde, pour assister à ce défilé exceptionnel.
2010 marque le 50e anniversaire de l'accession à l'indépendance pour 17 pays africains, dont 14 sont d'anciennes colonies françaises.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Promotion du football à la base

Sport

La finale du tournoi ‘Cité Millenium’, organisé par Charles Debbasch, s’est déroulée dimanche à Lomé avec la victoire du Millenium Football Club (MFC).

Le Maroc, 16 membre de la Cédéao ?

Cédéao

Le Maroc a officiellement informé vendredi la présidente de la Cédéao de sa volonté d’adhérer à cet ensemble régional ouest-africain.

La FTF noue de nouvelles alliances

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) tente de se reconstruire après des années d’errance et de gestion calamiteuse.

Nouvelle alerte à la méningite

Santé

Depuis le 1er janvier, 201 cas de méningite ont été identifiés au Togo. Le bilan actuel est de 17 morts dans 17 districts sanitaires.