Le lien du sang

09/07/2010
Le lien du sang

Cinquante ans après leurs indépendances, les troupes de treize anciennes colonies françaises de l'Afrique sub-saharienne, mais pas la Côte d'Ivoire, vont participer le 14 juillet au traditionnel défilé militaire à Paris sur les Champs-Elysées.
"C'est le lien du sang que nous célébrons, le lien né de la contribution des troupes africaines à la défense et à la libération de la France", a écrit le président Nicolas Sarkozy dans un message aux participants.
"Des milliers de soldats venus d'Afrique sont morts pour la France lors des deux guerres mondiales", a rappelé le chef de l'Etat.
Les soldats africains ouvriront le défilé, par détachement d'une trentaine d'hommes, dans l'ordre alphabétique : Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Madagascar, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal, Tchad et Togo.
Les soldats togolais sont arrivés mardi à Paris ; ils répètent depuis sur une base militaire de Bretigny sur Orge, située en région parisienne, avant le jour J.
Le président Faure Gnassingbé sera sur la tribune présidentielle, Place de la Concorde, pour assister à ce défilé exceptionnel.
2010 marque le 50e anniversaire de l'accession à l'indépendance pour 17 pays africains, dont 14 sont d'anciennes colonies françaises.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Au Ghana, Fan Milk va gérer ses propres déchets

Environnement

Au Togo, tout le monde connaît Fan Milk, le spécialiste ouest-africain des glaces et des jus distribués en pousse-pousse.

Les Eperviers ne bougent pas

Sport

La FIFA a publié jeudi son classement mensuel. Les Eperviers se maintiennent à la 33e place africaine et au 123e rang mondial.

Liberia : optimisme des présidents du Togo et du Nigeria

Cédéao

Le processus électoral ira bien à son terme ont indiqué mardi les présidents du Nigeria et de la Cédéao.

Les ravages de la cybercriminalité

Coopération

Le Conseil de l’Entente a décidé de s’attaquer au fléau de la cybercriminalité. Les arnaques sont de plus en plus sophistiquées en Afrique de l'Ouest.