Le président togolais condamne l’assassinat de trois jeunes Israéliens

30/06/2014
Le président togolais condamne l’assassinat de trois jeunes Israéliens

Le président du Togo Faure Gnassingbé a condamné le lâche assassinat de trois jeunes Israéliens enlevés le 12 juin en Cisjordanie et retrouvés morts lundi près d'Hébron.

Le président togolais s’est déclaré profondément choqué et a condamné avec la plus grande vigueur l’assassinat d'Eyal Yifrach, Naftali Frenkel et Gilad Shaer.  Il a présenté ses condoléances à leurs familles ainsi qu'au peuple et aux autorités d'Israël.

Le gouvernement israélien a accusé le Hamas de les avoir assassinés et promet d'éradiquer le mouvement islamiste palestinien.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a convoqué en urgence un cabinet de sécurité, qui comporte ses principaux ministres, dans la soirée à Jérusalem.

Les corps des étudiants israéliens ont été découverts à la suite de recherches intensives dans une zone située au nord-ouest de la ville palestinienne d'Hébron, au nord de la colonie de Telem, dans le sud de la Cisjordanie, selon un communiqué de l'armée israélienne.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une affaire qui ne tient pas la route

Finances

Après deux journées en garde à vue, Vincent Bolloré est ressorti mercredi soir du bureau des juges financiers parisiens avec une mise en examen pour ‘corruption’.

Exploiter la puissance du commerce pour lutter contre la pauvreté

Développement

Le Togo a bénéficié pendant 3 ans du Cadre intégré renforcé (CIR), une initiative de l'organisation mondiale du commerce. 

La qualité des soins est l'objectif central

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu mardi au CHU Sylvanus Olympio de Lomé, le plus grand hôpital du pays.

Mutualiser le renseignement

Coopération

Les ministres de la Sécurité du Conseil de l’Entente ont validé ce weekend à Lomé le mécanisme ‘Entente Renseignements’.