Le projet européen ne peut ignorer l'Afrique

09/05/2016
Le projet européen ne peut ignorer l'Afrique

Réduire la pauvreté

En dépit des nombreuses difficultés, le projet européen nous fait plus forts, plus respectueux de notre diversité et à la fois plus solidaires avec nos voisins, a déclaré lundi soir l’ambassadeur européen à Lomé, Nicolas Berlanga-Martinez, à l’occasion de la Journée de l’Europe célébrée au Togo.

Et ce projet européen ne saurait ignorer l’Afrique où la croissance et le rythme de réduction de la pauvreté doivent être renforcés et bénéficier à tous davantage. 

Le diplomate est revenu sur la coopération entre l’UE et le Togo. Il s’est félicité des différents projets mis en oeuvre récemment et qui sont de nature à stimuler la croissance et à venir en aide aux populations déshéritées.

M. Berlanga-Martinez à également évoqué le partenariat européen dans le renforcement des capacités de l’administration (ministères de la Justice, du Plan, de l’Economie, de l’Eau, de la Sécurité, …) et le soutien apporté à la société civile 

Sur le plan politique, le représentant européen a salué la mise en œuvre du processus de décentralisation 

‘Nous nous réjouissons de ces pas en avant et nous encourageons tous les acteurs, les + moteurs d’avenir +, à contribuer chacun dans son rôle à cette discussion dans un esprit où l’intérêt national prime sur la méfiance et en évitant l’aveuglement intellectuel consistant à penser que quelqu’un est le seul dépositaire de la raison’, a-t-il déclaré.

Il a mis en garde ceux qui ‘décideraient de traiter la question de la décentralisation comme une affaire partisane. Ils risquent de s’installer dans  la nostalgie paralysante du passé donnant des solutions d’antan à des problèmes d’aujourd’hui’.

Kossi Assimaïdou

Enfin, Nicolas Berlanga-Martinez a invité les autorités à redoubler d’efforts pour offrir à la population une meilleure qualité de vie avec l’amélioration des secteurs de l’éducation et de la santé et une lutte renforcée contre le chômage.

De son côté, Kossi Assimaïdou, le ministre en charge de la Planification du développement, a rappelé que le Togo et l’UE étaient liés par l’histoire.

‘Le Togo grâce au climat de paix et de sécurité, a pendant longtemps servi de lieu privilégié pour la signature de quatre conventions de coopération ACP-CEE, véritable instrument de rapprochement économique entre les peuples’, a-t-il déclaré.

M. Assimaïdou a salué l’’assistance constante et continue de l’Union européenne, qui a permis de réaliser des grandes avancées, depuis la reprise de la coopération en 2007’. Il souhaite son renforcement pour vaincre la pauvreté et assurer l’atteinte des Objectifs de Développement Durable.

Informations complémentaires

UE DISCOURS.pdf 125,62 kB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.