Le représentant du Togo au Conseil de sécurité en visite au Liberia

20/05/2012
Le représentant du Togo au Conseil de sécurité en visite au Liberia

Une délégation du Conseil de sécurité de l'ONU, en visite ce week-end au Liberia, a salué les progrès réalisés par ce pays, notamment au plan économique, depuis la fin en 2003 d'une série de guerres civiles ayant fait quelque 250.000 morts en 14 ans.

La délégation onusienne de 15 membres, comprenant notamment le représentant du Togo, Kodjo Menan (photo), s'est entretenue samedi avec la présidente libérienne Ellen Johnson Sirleaf, avec laquelle elle a abordé plusieurs questions, dont le développement, la sécurité, la justice et l'éducation dans le pays.

Devant la presse, la présidente Ellen Johnson Sirleaf a indiqué espérer que dans un délai de trois ans, le Liberia pourra prendre en charge sa sécurité.
 
Actuellement, le pays dépend fortement des quelque 8.000 hommes de la Mission de l'ONU au Liberia (Minul) créée en 2003 pour l'aider à se stabiliser au sortir du conflit. L'armée libérienne (2.400 hommes selon des estimations officielles), totalement recréée et formée par les Etats-Unis après les guerres civiles, n'est toujours pas opérationnelle.
 
Dimanche, la délégation du Conseil de sécurité s'est rendue à Kortu, à quelques kilomètres de Monrovia, où la Minul soutient un projet en faveur de l'abandon des mutilations génitales féminines et pratiques traditionnelles néfastes, qui étaient courantes dans la localité.
 
Selon un porte-parole de l'ONU, après le Liberia où elle est arrivée vendredi, la délégation du Conseil de sécurité se rendra en Côte d'Ivoire et en Sierra Leone dans le cadre d'une tournée jusqu'au 24 mai.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.