Les Caques bleus pourraient remplacer la Misma en juillet

17/03/2013
Les Caques bleus pourraient remplacer la Misma en juillet

L'ONU table sur la présence complète de sa mission de stabilisation au Mali en juillet pour remplacer la mission africaine Misma et le gros de l'armée française, a déclaré samedi à Bamako Edmond Mulet, sous-secrétaire général aux opérations de maintien de la paix de l'ONU, rapporte onutogo.org

Juillet pourrait voir le transfert de la Misma vers la missiion de stabilisation de l'ONU, a déclaré M. Mulet en précisant que ce déploiement devait être précédé par un vote au Conseil de sécurité de l'ONU.

Il ne s'agit pas d'une force d'interposition, a déclaré Edmond Mulet à la presse, à l'issue d'une mission d'une mission d'une semaine au Mali.

On ne fait pas tampon entre le Nord et le Sud. Les membres du Conseil de sécurité et les Etats membres sont très clairs pour que le Mali étende son autorité sur tout le territoire du Mali, a-t-il ajouté.

La souveraineté du Mali est l'objectif principal de cet appui international, selon ce responsable de l'ONU.

La France, intervenue seule militairement le 11 janvier au Mali pour en chasser les groupes armés islamistes, avait annoncé mardi un prochain passage de relais à l'ONU avec un probable vote en avril d'une résolution sur une opération de maintien de la paix.

La Misma déploie actuellement au Mali environ 6.300 soldats d'Afrique de l'Ouest et du Tchad, auxquels s'ajoutent quelque 4.000 soldats français. Le Togo a envoyé sur place environ 500 hommes.

La force de sécurisation de l'ONU reprendra la Misma et pourra être étendue à d'autres. Elle pourrait mobiliser au total jusqu'à 10.000 hommes. Aux forces africaines actuellement dans la Misma qui inclut depuis peu le contingent tchadien, pourraient s'ajouter d'autres unités, notamment burundaises et mauritaniennes.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.