Les Egyptiens invités à voter samedi au Togo

15/10/2015
Les Egyptiens invités à voter samedi au Togo

Abdel Fattah al-Sissi

Deux ans après avoir évincé les islamistes du pouvoir, le chef de l'Etat Abdel Fattah al-Sissi est assuré de sortir vainqueur des législatives qui débutent dimanche dans une Egypte qui a retrouvé une certaine stabilité mais où l'opposition est réduite au silence.

Les 568 députés de l'unique chambre du Parlement égyptien seront élus au cours d'opérations de vote très complexes mêlant scrutin uninominal et de liste en deux phases.

Les élections s'ouvriront le 17 octobre par le vote d'une partie des Egyptiens résidant à l'étranger, suivis, les 18 et 19 octobre par les électeurs de 14 des 27 provinces du pays. Ces électeurs de la première phase revoteront éventuellement les 26, 27 et 28 octobre pour départager les candidats admis au second tour. La seconde phase, concernant d'autres Egyptiens de l'étranger et les 13 autres provinces, aura lieu les 21, 22 et 23 novembre pour le premier tour, le 30 novembre et les 1er et 2 décembre pour le second tour. 

Les dernières élections législatives dans le pays avaient été organisées fin 2011 et remportées par la confrérie des Frères musulmans de Mohamed Morsi. 

L’ambassade d’Egypte au Togo accueillera les électeurs samedi toute la journée, a indiqué l’ambassadeur à Lomé, Mohamed Karim Shérif. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.