Les Togolais de Beyrouth indemnes

09/05/2008
Les Togolais de Beyrouth indemnes

Les combats entre partisans de l'opposition emmenée par le Hezbollah et ceux du gouvernement ont cessé vendredi à Beyrouth, les combattants du Hezbollah ayant pris le contrôle de l'ouest de la capitale, a déclaré un responsable de la sécurité. L'armée et les forces de sécurité intérieure sont désormais déployées dans les zones contrôlées par l'opposition. 11 personnes auraient été tuées lors des combats.

Selon Georges Boustani (photo), le consul du Togo au Liban, aucun membre de la communauté togolaise résidant à Beyrouth n'a été blessé ou tué.Le consul se tient en contact permanent avec le Rassemblement des Togolais du Liban et aucune évacuation n'est envisagée pour le moment.

Comment les Togolais de Beyrouth vivent-ils cette grave crise ?

Georges Boustani :

Je suis en contact permanent avec les responsables du "Rassemblement des ressortissants togolais au Liban". Jusqu'à présent, je peux confirmer que tout se passe bien pour eux. Nous avons déjà connu des situations très difficiles dans le passé. Mais j'espère que nous n'aurons pas à mener rapatrier la communauté.

Je ne peux pas rassurer à 100%, mais je peux dire qu'il n'y a rien de grave pour le moment.

En cas d'urgence

CONSULAT DU TOGO A BEYROUTH

Tél (961) 362 40 07

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.