Les adieux de Patassé à Abbas Bonfoh et au Togo

27/08/2009
Les adieux de Patassé à Abbas Bonfoh et au Togo

Ange Félix Patassé, l'ancien président centrafricain, qui résidait au Togo depuis le coup d'Etat de mars 2003 dans son pays est allé faire ses adieux jeudi au président de l'Assemblée nationale, Abbas Bonfoh. "Cette visite est l'occasion de lui exprimer toute ma gratitude et par son intermédiaire, au peuple togolais pour l'appui politique et le soutien particulier dont ma délégation et moi avons bénéficié durant notre séjour au Togo. Je quitte ce pays le coeur noué, mais c'est par souci du devoir que je regagne Bangui" a déclaré Ange Félix Patassé.

M. Patassé a salué les évolutions politiques au Togo."Je note avec satisfaction que les togolais ont renoué le dialogue. Cela fait honneur, non seulement à ce peuple, mais à toute l'Afrique" a encore indiqué Ange Félix Patassé.

L'ancien chef d'Etat regagne la Centrafrique pour participer à l'élection présidentielle qui se déroulera en 2010. "Je suis potentiellement candidat à la présidentielle parce qu'il y a un grand courant en Centrafrique qui me demande de me représenter", a-t-il déclaré.

Reste à savoir si ses anciens partenaires de MLPC sont du même avis !

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Indice harmonisé des prix à la consommation : un casse-tête

Cédéao

La Cédéao vient d’achever à Lomé une réunion consacrée à l'état d'avancement des outils du traitement de l'indice harmonisé des prix à la consommation (IHPC) des pays membres.

Alliance contre l'extrémisme

Cédéao

Un sommet conjoint Cédéao-CEEAC sur la paix, la radicalisation et l'extrémisme violent aura lieu prochainement à Lomé.

La Chambre des notaires prend acte

Justice

Cinq nouveaux notaires ont prêté serment jeudi devant la Cour d’appel de Lomé. La profession est en pleine mutation. 

Un nouveau contrat de management pour le 2 février ?

Tourisme

Le journal Focus Infos annonce la signature d’un contrat de management entre Emaar  Hospitality Group et la société Kaylan qui exploite l’hôtel du 2 février.