Les adieux de Patassé à Abbas Bonfoh et au Togo

27/08/2009
Les adieux de Patassé à Abbas Bonfoh et au Togo

Ange Félix Patassé, l'ancien président centrafricain, qui résidait au Togo depuis le coup d'Etat de mars 2003 dans son pays est allé faire ses adieux jeudi au président de l'Assemblée nationale, Abbas Bonfoh. "Cette visite est l'occasion de lui exprimer toute ma gratitude et par son intermédiaire, au peuple togolais pour l'appui politique et le soutien particulier dont ma délégation et moi avons bénéficié durant notre séjour au Togo. Je quitte ce pays le coeur noué, mais c'est par souci du devoir que je regagne Bangui" a déclaré Ange Félix Patassé.

M. Patassé a salué les évolutions politiques au Togo."Je note avec satisfaction que les togolais ont renoué le dialogue. Cela fait honneur, non seulement à ce peuple, mais à toute l'Afrique" a encore indiqué Ange Félix Patassé.

L'ancien chef d'Etat regagne la Centrafrique pour participer à l'élection présidentielle qui se déroulera en 2010. "Je suis potentiellement candidat à la présidentielle parce qu'il y a un grand courant en Centrafrique qui me demande de me représenter", a-t-il déclaré.

Reste à savoir si ses anciens partenaires de MLPC sont du même avis !

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Valoriser les oeuvres des créateurs togolais

Culture

L’ambassadeur du Togo à Paris, Calixte Batossie Madjoulba, a réuni mardi soir plusieurs centaines d’invités pour le vernissage de l’exposition ‘Art’borescence’.

Visite à Lomé d'un officiel bissau-guinéen

Cédéao

Aristides Da Silva, ministre d’Etat de Guinée Bissau et porte-parole du gouvernement a été reçu mardi par le président Faure Gnassingbé.

Vol 714 pour Paris

Tourisme

C’est le moment de s’offrir quelques jours de vacances en Europe. La compagnie Brussels Airlines propose des tarifs canon au départ de Lomé.

Merci au président Faure Gnassingbé

Cédéao

Le président élu du Liberia, George Weah, a adressé lundi un message de remerciements à Faure Gnassingbé.