Les ambitions de Franck-Walter Steinmeier

11/09/2008
Les ambitions de Franck-Walter Steinmeier

Franck-Walter Steinmeier, le ministre allemand des Affaires étrangères qui avait effectué une visite officielle au Togo en février dernier, pourrait bien un jour revenir à Lomé en qualité de Chancelier. Il a annoncé dimanche qu'il serait le candidat du parti social-démocrate (SPD) pour affronter la chancelière conservatrice Angela Merkel aux élections de l'automne 2009.

"Je suis prêt à conduire le SPD en tant que chef de file dans ces élections", a dit M. Steinmeier au cours d'une conférence de presse à l'issue d'une réunion de la direction du parti à Werder, près de Berlin."Je ne me présente pas pour faire de la figuration. Je me présente afin qu'un social-démocrate dirige l'Allemagne", a-t-il lancé sur un ton combatif.

Le numéro deux du gouvernement a par ailleurs indiqué qu'il assurerait à titre provisoire la direction du SPD, en remplacement de Kurt Beck, jusqu'à l'élection "aussi vite que possible" d'un nouveau président, qui devrait être l'ancien vice-chancelier Franz Müntefering.

Conscient de la grave crise d'identité que traverse son parti, au plus bas dans les sondages, M. Steinmeier a vigoureusement appelé ses troupes à l'unité: promettant de "combattre ensemble" et d'utiliser l'année qui reste avant les législatives du 27 septembre 2009 "pour renforcer" le SPD.

En photo : Franck-Walter Steinmeier avec Faure Gnassingbé en février 2008 à Lomé

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Médecine chinoise pour combattre le paludisme

Santé

Près de 200.000 injections d’artéméther ont été offertes vendredi au ministère de la Santé par les autorités chinoises.

Avant-première au 2 février

Culture

L’acteur américain d’origine béninoise, Djimon Hounsou, présentera son nouveau documentaire consacré au vaudou le 10 décembre à Lomé.

La Chambre consulaire régionale va déménager

Uemoa

La Chambre consulaire régionale de l’UEMOA aura dans 30 mois un nouveau siège à Lomé.

La Chine va moderniser la télévision publique

Coopération

La Chine va financer pour 3,5 milliards de Fcfa la modernisation de la télévision publique (TVT) et dans une moindre mesure celle de Radio Lomé.