Les ambitions de Franck-Walter Steinmeier

11/09/2008
Les ambitions de Franck-Walter Steinmeier

Franck-Walter Steinmeier, le ministre allemand des Affaires étrangères qui avait effectué une visite officielle au Togo en février dernier, pourrait bien un jour revenir à Lomé en qualité de Chancelier. Il a annoncé dimanche qu'il serait le candidat du parti social-démocrate (SPD) pour affronter la chancelière conservatrice Angela Merkel aux élections de l'automne 2009.

"Je suis prêt à conduire le SPD en tant que chef de file dans ces élections", a dit M. Steinmeier au cours d'une conférence de presse à l'issue d'une réunion de la direction du parti à Werder, près de Berlin."Je ne me présente pas pour faire de la figuration. Je me présente afin qu'un social-démocrate dirige l'Allemagne", a-t-il lancé sur un ton combatif.

Le numéro deux du gouvernement a par ailleurs indiqué qu'il assurerait à titre provisoire la direction du SPD, en remplacement de Kurt Beck, jusqu'à l'élection "aussi vite que possible" d'un nouveau président, qui devrait être l'ancien vice-chancelier Franz Müntefering.

Conscient de la grave crise d'identité que traverse son parti, au plus bas dans les sondages, M. Steinmeier a vigoureusement appelé ses troupes à l'unité: promettant de "combattre ensemble" et d'utiliser l'année qui reste avant les législatives du 27 septembre 2009 "pour renforcer" le SPD.

En photo : Franck-Walter Steinmeier avec Faure Gnassingbé en février 2008 à Lomé

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.

Le Roy : 'Adebayor est très important pour nous'

Sport

Adebayor a été incroyablement physique contre la Côte d’Ivoire. Claude Le Roy ne tarit pas d'éloges sur le capitaine des Eperviers.

Eléphants et Eperviers se séparent sur un nul

Sport

Le Togo et la Côte d’Ivoire ont fait match nul lundi à Oyem (0-0). La CAN commence bien pour les Eperviers.

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.