Les armes légères prolifèrent

11/04/2018
Les armes légères prolifèrent

L'ONU est mobilisée depuis de longues années

La 3e Conférence d’examen Programme d’action des Nations unies sur les armes légères et de petit calibre (ALPC) aura lieu en juin prochain à New York.

Une réunion régionale de préparation s’est ouverte mercredi à Lomé.

Le choix de la capitale togolaise pour cette rencontre est logique. C’est en effet le siège du Centre régional des Nations Unies pour la paix et le désarmement en Afrique (UNREC).

Pendant trois jours, représentants des pays d’Afrique de l’Ouest, du Centre et de l’Est et d’Afrique australe vont discuter de différentes thématiques comme la question des sites de stockage, le marquage des armes et leur traçabilité et le renforcement de la coopération régionale.

En dépit des mesures prises par de nombreux Etats africains, la prolifération des armes légères est toujours une réalité, a reconnu le ministre togolais de la Sécurité, Damehame Yark.

Se procurer un pistolet ou un AK47 est un jeu d’enfant. Pour quelques centaines de dollars, sont disponibles sur le marché. Elles sont surtout utilisées par les réseaux criminels. Les groupes terroristes utilisent d’autres réseaux d’approvisionnement. 

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Trouver tout de suite !

Santé

Comment trouver l’hôpital le plus proche, une pharmacie, un médecin, un spécialiste ou un laboratoire d’analyses médicales ?

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

En pointe dans l'urgence

Santé

Le Togo dispose depuis quelques semaines à l'hôpital d'Atakpamé d'une unité de traumatologie de pointe. Un film vient d'être réalisé sur ce projet mené avec Israël.

Vous développez un projet structurant ?

Coopération

Des représentants togolais participeront du 17 au 19 septembre à Genève à la 2e conférence internationale des jeunes francophones (CJF).