Les éléments fondateurs d'une société démocratique

26/04/2013
Les éléments fondateurs d'une société démocratique

Lors d’un cocktail organisé vendredi soir à Paris à l’occasion du 53e anniversaire de l’indépendance, l’ambassadeur du Togo en France, Calixte Batossie Madjoulba (photo), s’est félicité de l’excellente qualité des relations entre le Togo et la France. « Une coopération qui se matérialise par la signature de nombreux accords permettant de financer divers projets de développement », a-t-il indiqué, soulignant également l’engagement commun au Mali où 500 soldats togolais combattent aux côtés des troupes françaises.

Le diplomate a également évoqué la tenue des prochaines élections législatives. « Ces élections, le gouvernement les veut libres, transparentes, justes, équitables et acceptables pour tous. Dans ce cadre, il reste ouvert à tout dialogue visant à les parfaire, afin de sortir notre pays des agitations multiformes qui minent l'élan d'émergence économique imprimé depuis quelques années par le Chef de l'Etat », a-t-il dit.

M. Madjoulba a rappelé que c’était à travers le dialogue que se construisaient les éléments fondateurs d'une société démocratique, facteur de développement économique et social.

Plusieurs centaines d’invités, hommes politiques, hauts fonctionnaires, ambassadeurs étrangers, hommes d’affaires et Togolais résidant en France se pressaient à l’UNESCO où se déroulait la réception.

VOIR LE DIAPORAMA

Voici l’intervention de l’ambassadeur

Je suis particulièrement  heureux de vous accueillir ce soir dans cette belle Maison de l'UNESCO, haut lieu de la Science et vrai Laboratoire d'idées,  pour célébrer le 53ème anniversaire de l'indépendance du Togo et je tiens à vous souhaiter la cordiale bienvenue.

Je salue particulièrement la présence parmi nous de Monsieur  le représentant du Gouvernement français et me réjouis de la présence de mes collègues, Chefs de missions diplomatiques et consulaires ainsi que de celle des délégués ayant pris part à la 191è session du Conseil Exécutif de l'UNESCO dont les travaux viennent de terminer.

Votre présence nous honore et témoigne de l'excellence des relations d'amitié et de coopération qui unissent nos nations respectives et je tiens à vous exprimer ma gratitude pour cette marque de sympathie et d'amitié que vous ne cessez de témoigner, à travers ma modeste personne, à mon pays, le Togo.

Chers compatriotes,

Ma joie de vous retrouver est immense.

Comme vous le savez, le 27 avril est un jour  privilégié pour nous, Togolaises et Togolais, où que nous soyons, de réaffirmer  notre amour et  notre attachement à notre pays, à notre drapeau et à notre hymne.

Le 27 avril 1960 marquant l'accession à la souveraineté internationale de notre cher Togo, est une date importante et incontournable de notre histoire.

Célébrer notre indépendance, c'est célébrer  le courage de toutes les filles et de tous les fils de notre pays qui, de par  leur combat, se sont héroïquement sacrifiés pour notre liberté.

Je m'incline devant la mémoire de tous les martyrs du Togo et leur renouvelle la reconnaissance de la Nation toute entière.

S'il est vrai que le présent s'inspire du passé pour construire l'avenir, chaque Togolais doit savoir qu'après l'indépendance politique, il nous reste à conquérir absolument l'indépendance économique.

Pour y parvenir, nous devons relever de nombreux défis car l'indépendance économique passe obligatoirement par  de nombreux facteurs notamment la réconciliation nationale, le dialogue, la justice et le pardon mutuel. 

C'est, dans ce cadre que le Gouvernement a initié des consultations avec l'ensemble des acteurs politiques et de la société civile ainsi qu'avec la diaspora dans son ensemble.

Mes Chers Compatriotes,

Le Gouvernement a en effet compris que la diaspora constitue un pilier non négligeable du développement de notre pays et a, à cet égard, conçu une nouvelle vision de son rôle.

C'est le lieu pour moi d'encourager les initiatives de celle-ci ainsi que celles des Amis du Togo dans leurs divers projets de développement.

Je m'engage donc avec mes collaborateurs à prêter une oreille attentive à vos projets et à vous conseiller dans vos démarches.

Je remercie les associations humanitaires et les collectivités locales françaises pour leurs aides multiformes à nos populations.

Je me réjouis surtout de l’excellence des relations d’amitié et de coopération franches et sincères qui existent entre la France et mon pays et qui se matérialisent par la signature de nombreux accords permettant de financer divers projets de  développement.

Cette coopération qui s’étend au domaine sécuritaire, s’est surtout manifestée ces derniers temps dans la crise malienne où un contingent togolais de plus de 500 hommes  combat aux côtés des troupes françaises.

Distingués invités,

Mon pays, visant l’objectif d’une paix individuelle et globale ainsi qu’une sécurité collective, ne ménage aucun effort quant à la prévention des conflits, le règlement de ceux-ci et le maintien de la paix entre les Nations et les peuples. 

Ainsi, fort de ses convictions, mon pays a été élu comme Membre non permanent du Conseil de Sécurité des Nations Unies en 2011. Il a présidé ce Conseil en février 2012 et s’apprête à nouveau à le présider en ce mois de mai 2013.  

Excellences,

Chers Compatriotes,

Chers amis,

Mesdames et Messieurs,

La commémoration de l'indépendance de notre pays intervient au moment où le Togo se prépare à organiser des élections législatives et locales. 

Le recensement électoral a été déjà achevé dans la partie septentrionale avec satisfaction comme l'a indiquée la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI). Dans la partie Sud du pays, suite à la grande affluence de la population qui a répondu très nombreux à l'appel des leaders politiques, comme ce fut le cas dans le Nord, ce recensement y a été également prorogé d'une semaine.

Nous devons nous en réjouir car c'est pour la première fois que tous les partis politiques et organisations de la société civile appellent les populations à se faire enrôler massivement, ce qui démontre à merveille la maturité politique de tous les acteurs politiques de notre pays.

Ces élections, le Gouvernement les veut libres, transparentes, justes, équitables et acceptables pour tous. Dans ce cadre, il reste ouvert à tout dialogue visant à les parfaire, afin de sortir notre pays des agitations multiformes qui minent l'élan d'émergence économique imprimé depuis quelques années par le Chef de l'Etat, Son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE.

Le Gouvernement invite donc toute la classe politique togolaise et la société civile à privilégier le dialogue et à lui faire confiance dans l'organisation de ces élections, car c'est de ce dialogue que prendront vie les éléments fondateurs d'une société démocratique, boostant ainsi les véritables facteurs de développement économique et social de notre pays.

Je vous remercie.

QUE DIEU BENISSE LE TOGO

Bonne fête à tous !

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les hommes qui savent aimer Valentine

Culture

La jeune chanteuse togolaise Valentine Alvares poursuit sa carrière à un rythme impressionnant. Elle vient de dévoiler son nouveau clip.

Tchanilé Banna radié à vie

Sport

L’ancien entraîneur des Eperviers, Tchanilé Banna, organisateur d’un match bidon au Bahreïn en septembre 2010, a été radié à vie par la FIFA.

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Le Fonds PISCCA finance 9 projets

Coopération

Plusieurs initiatives locales contribuant à renforcer la société civile et à promouvoir les droits sociaux et économiques viennent de recevoir un coup de pouce.