Les nouveaux périls qui guettent l’Afrique de l’Ouest

23/01/2012
Les nouveaux périls qui guettent l’Afrique de l’Ouest

Le représentant spécial du secrétaire général de l'ONU et Chef du Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest, Saïd Djinnit (photo) s’est entretenu lundi à Lomé avec Faure Gnassingbé.

M. Djinnit revenait de New York où il a participé le 16 janvier dernier à une séance d’information du Conseil de sécurité sur la situation en afrique de l’Ouest.

Une situation qu’il juge en « évolutive positive » en dépit de nouvelles menaces , parmi lesquelles les activités du groupe Boko Haram au Nigéria, la piraterie dans le golfe de Guinée, les conséquences de la crise libyenne, le trafic de drogues et l’instabilité liée aux élections.

Toutes ces questions ont été bien sûr évoquées avec le président du Togo dont le pays siège depuis le début de l’année au Conseil de sécurité.

 « J’ai trouvé chez le Président Faure Gnassingbé un leader avisé, soucieux d’apporter sa contribution à la mise en place de stratégies collectives sous-régionales pour répondre aux défis actuels », a déclaré Saïd Djinnit qui s’est félicité de l’élection du Togo au Conseil de sécurité.

 « Je me ferai le plaisir de travailler étroitement avec les autorités togolaises, pour faire en sorte que la participation du Togo au Conseil de sécurité soit aussi utile que possible pour le pays et pour la sous-région », a-t-il ajouté.

Lors de son intervention à New York, le représentant de Ban Ki-moon en Afrique de l’Ouest n’avait pas caché son inquiétude sur les conséquences sécuritaires de la crise libyenne qui aggrave l’instabilité chronique de la sous-région, en particulier dans les pays du Sahel.  

Il avait également souligné les conséquences du trafic de drogues et de la criminalité organisée sur la stabilité sous-régionale et les institutions étatiques.  

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.