Les nouvelles ambitions de la Turquie en Afrique

14/12/2011
Les nouvelles ambitions de la Turquie en Afrique

En août 2008, Istanbul avait accueilli le sommet turco-africain, premier pas vers l’établissement d’une coopération politique et économique de longue durée avec le continent noir. 

La suite est donnée à partir du 15 décembre, toujours à Istanbul, avec la conférence ministérielle de partenariat Afrique-Turquie, à laquelle participe le ministre des Affaires étrangères du Togo, Elliott Ohin. 

Avec une économie en plein boom, la Turquie n’a plus seulement des ambitions régionales ; elle voit plus loin et considère l’Afrique comme un marché porteur pour ses nombreuses entreprises.

Le ministère des Affaires étrangères a d’ailleurs développé le réseau de ses représentations diplomatiques sur le continent avec une vingtaine d’ambassades. Quant à la compagnie Turkish Airlines, elle multiplie les ouvertures de lignes en Afrique.

Le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan

Pour développer le partenariat, Ankara s'appuie sur son agence de coopération internationale, la Turkish International Cooperation and Development Agency (TIKA).

Lors du sommet de 2008, la Turquie et les pays africains s’étaient engagés à développer la coopération dans différents secteurs comme les infrastructures, la santé, l’agriculture, la gestion des ressources en eau, l’agro-industrie, l’énergie et les transports.

La conférence d’Istanbul devrait permettre de rentrer dans le vif du sujet avec la mise en œuvre de projets communs et l’octroi de prêts concessionnels.

Au Togo, c’est déjà le cas. L’un des plus importants fabriquant d’engrais en Turquie, Güneysan, s’est associé à un partenaire local pour développer des activités communes dans les pays de la région.

Güneysan contrôle 25% du marché turc des engrais.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.