Les obscurantistes et le voyage de Faure en France

09/11/2013
Les obscurantistes et le voyage de Faure en France

L'annonce de la prochaine visite du Président du Togo en France est en soi une bonne nouvelle. Mais comme il est de coutume au Togo, cette nouvelle suscite des commentaires et analyses surprenants.

Il est manifeste que beaucoup n'ont pas changé d'époque et envisagent encore qu'un Président africain a besoin de venir à Paris recevoir une quelconque imprimatur. Or tel n’est absolument pas la préoccupation du Président du Togo. D’ailleurs, le cadre de cette visite n’est pas exceptionnel. Le ministre des Affaires Etrangères n’a pas organisé une communication spécifique pour faire cette annonce. Il a répondu à une question dans une interview pour dire que le Président Faure allait répondre favorablement à l'invitation de la France.

La qualité des relations entre Etats ne se mesure pas au nombre de chaudes empoignades entre les dirigeants ou au nombre de rencontre. S'agissant des relations franco togolaises, je n'ai jamais compris d'où est venue cette fiction de "froid" entre les deux pays. Bien au contraire, les deux pays n'ont jamais autant coopéré au profit des populations. De nombreuses actions concrètes dans des secteurs variés peuvent prouver la vitalité de cette coopération. Tant et si bien que le Togo a été désigné (avec d’autres) comme faisant partie des priorités de la France en matière d’appui. La collaboration constante dans le cadre du conseil de sécurité et dans le cadre de l’opération au mali confirme aisément les vues communes des deux pays.

Pour le reste, il est naturel, voire vital que le Togo diversifie ses partenariats ne serait-ce que parce que ce serait dommage de ne pas saisir toutes les opportunités qui se présentent et qu'il serait également injuste de faire porter sur la seule France une éventuelle aide au développement. Ces choix sont compris partout y compris à paris et dans tous les cas, le Président Faure se fixe un cap : ne s'engager que dans des partenariats réellement bénéfiques et c'est cet état d'esprit qui surprends une partie des pseudo analystes.

Il faudra s'habituer : si la préoccupation de certains reste "Que pense la France" ? Celle du Président et de son gouvernement reste "Qu'est ce qui profite aux togolais ?". Vous avez dit changement?

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Maroc, 16 membre de la Cédéao ?

Cédéao

Le Maroc a officiellement informé vendredi la présidente de la Cédéao de sa volonté d’adhérer à cet ensemble régional ouest-africain.

La FTF noue de nouvelles alliances

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) tente de se reconstruire après des années d’errance et de gestion calamiteuse.

Nouvelle alerte à la méningite

Santé

Depuis le 1er janvier, 201 cas de méningite ont été identifiés au Togo. Le bilan actuel est de 17 morts dans 17 districts sanitaires.

Affrontement d’idées

Culture

La 2e édition du championnat des joutes verbales francophones aura lieu du 25 février au 18 mars à Lomé.