Les obscurantistes et le voyage de Faure en France

09/11/2013
Les obscurantistes et le voyage de Faure en France

L'annonce de la prochaine visite du Président du Togo en France est en soi une bonne nouvelle. Mais comme il est de coutume au Togo, cette nouvelle suscite des commentaires et analyses surprenants.

Il est manifeste que beaucoup n'ont pas changé d'époque et envisagent encore qu'un Président africain a besoin de venir à Paris recevoir une quelconque imprimatur. Or tel n’est absolument pas la préoccupation du Président du Togo. D’ailleurs, le cadre de cette visite n’est pas exceptionnel. Le ministre des Affaires Etrangères n’a pas organisé une communication spécifique pour faire cette annonce. Il a répondu à une question dans une interview pour dire que le Président Faure allait répondre favorablement à l'invitation de la France.

La qualité des relations entre Etats ne se mesure pas au nombre de chaudes empoignades entre les dirigeants ou au nombre de rencontre. S'agissant des relations franco togolaises, je n'ai jamais compris d'où est venue cette fiction de "froid" entre les deux pays. Bien au contraire, les deux pays n'ont jamais autant coopéré au profit des populations. De nombreuses actions concrètes dans des secteurs variés peuvent prouver la vitalité de cette coopération. Tant et si bien que le Togo a été désigné (avec d’autres) comme faisant partie des priorités de la France en matière d’appui. La collaboration constante dans le cadre du conseil de sécurité et dans le cadre de l’opération au mali confirme aisément les vues communes des deux pays.

Pour le reste, il est naturel, voire vital que le Togo diversifie ses partenariats ne serait-ce que parce que ce serait dommage de ne pas saisir toutes les opportunités qui se présentent et qu'il serait également injuste de faire porter sur la seule France une éventuelle aide au développement. Ces choix sont compris partout y compris à paris et dans tous les cas, le Président Faure se fixe un cap : ne s'engager que dans des partenariats réellement bénéfiques et c'est cet état d'esprit qui surprends une partie des pseudo analystes.

Il faudra s'habituer : si la préoccupation de certains reste "Que pense la France" ? Celle du Président et de son gouvernement reste "Qu'est ce qui profite aux togolais ?". Vous avez dit changement?

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le PNUD est à un moment décisif de sa coopération avec le Togo

Développement

Helen Clark, la patronne du PNUD, s’est entretenu mercredi à Lomé avec le Premier ministre et le ministre de l’Economie et des Finances

Les tailleurs de pierre ont de l'avenir

Coopération

Dans la région des Savanes et de la Kara, la pierre est une ressource naturelle. Des jeunes sont formés aux techniques de taille.

La justice dans tous ses états

Justice

Le premier annuaire des statistiques judiciaires et pénitentiaires élaboré par le ministère de la Justice a été rendu public mardi.

Blitta va devenir un carrefour commercial

Développement

Dans 8 mois, les habitants de Blitta auront un nouveau marché. Une réalisation qui s'inscrit dans le cadre du PUDC.