Les pirates n’auront pas le dernier mot

19/06/2013
Les pirates n’auront pas le dernier mot

Le Bureau maritime international (IMB) a enregistré, au premier trimestre 2013, 66 cas de piraterie maritime. Quatre navires ont été détournés, 51 ont été arraisonnés, 7 ont essuyé des tirs d'armes à feu et 4 ont fait l'objet de tentatives d'attaques, précise l'IMB dans un rapport. Au cours de ces attaques, 75 membres d'équipage ont été pris en otages, 14 ont été kidnappés et un a été tué. 

Le nombre d'attaques dans le Golfe de Guinée, qui comprend le Nigeria, le Bénin et le Togo, est passé de 39 en 2010 à 53 en 2011, puis 62 en 2012, selon le centre de réflexion britannique Chatham House. Dernier incident en date, il y a quelques jours, l’attaque du tanker MT Adour, au large des côtes togolaises.

La plupart des actes de piraterie dans cette région visent les pétroliers et leur précieuse marchandise, revendue au marché noir.

La situation est devenue si préoccupante que les Chefs d’Etat et de gouvernement des pays membres de la CEEAC (Communauté économique des Etats d’Afrique centrale), de la CEDEAO (Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest) et de la CDG (Commission du Golfe de Guinée) ont décidé d’organiser un Sommet sur la sûreté et la sécurité maritimes dans le Golfe de Guinée. Il se déroulera du 24 au 25 juin à Yaoundé (Cameroun). Les Nations Unies, l’Union africaine, l’Union européenne, le Commandement américain pour l’Afrique (Africom) auront des représentants sur place.

Les participants vont étudier et devraient adopter une série de mesures, qui examinées lors de la conférence interministérielle de Cotonou en mars dernier.

Le président Faure Gnassingbé est en pointe dans la lutte contre la piraterie maritime. En février 2012, ce thème avait d’ailleurs été au coeur d’un débat de haut niveau organisé par le Togo au Conseil de sécurité des Nations Unies dont il est membre non-permanent.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.