Les soldats français débarquent

16/02/2008
Les soldats français débarquent

Quelque 1.200 militaires togolais, béninois et français vont participer du 19 au 22 février à Lomé à des exercices communs baptisés "Zio 2008", destinés à les préparer pour la force d'intervention au Darfour, a-t-on appris samedi de sources militaires.

"Ces exercices permettront de préparer nos troupes qui participeront à la force hybride de paix ONU/Union africaine (UA) au Darfour", la province de l'ouest du Soudan, a expliqué le responsable de ces manoeuvres, le Colonel Ali Nadjombé."Des actions humanitaires, ainsi que des séances de sensibilisation sur le (virus) vih/sida ont déjà démarré sur le terrain depuis le 11 février", a-t-il indiqué.

Le Togo enverra 800 soldats dans la province soudanaise du Darfour, en proie depuis près de cinq ans à un conflit qui a fait quelque 200.000 morts, selon des organisations internationales, et entraîné le déplacement de 2,2 millions de personnes. Khartoum conteste ces chiffres et évoque 9.000 morts.

La Minuad, la force hybride ONU-UA, doit remplacer à terme la force africaine de 7.000 éléments actuellement déployée au Darfour, et devenir la plus importante force de maintien de la paix dans le monde (20.000 soldats et 6.000 policiers).

Mais à ce jour, seulement 9.000 hommes ont été déployés.

Photo © caporal-chef J-B.Tabone/SIRPA Terre

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !

Agriculture : le FIDA en première ligne

Coopération

Le FIDA pourrait jouer un rôle central dans la relance du secteur agricole, estime le secrétaire d’Etat adjoint américain au Trésor.

Réponse rapide en faveur des populations défavorisées

Développement

Le PNUD a signé vendredi deux nouvelles conventions qui vont permettre d'étoffer les stratégies du PUDC de lutte contre la pauvreté.

L'évènement digital de la rentrée

Tech & Web

Le Togo a amorcé sa révolution numérique. L’essor de la sphère digitale, synonyme de développement économique et social, est incontournable.