Les soldats français débarquent

16/02/2008
Les soldats français débarquent

Quelque 1.200 militaires togolais, béninois et français vont participer du 19 au 22 février à Lomé à des exercices communs baptisés "Zio 2008", destinés à les préparer pour la force d'intervention au Darfour, a-t-on appris samedi de sources militaires.

"Ces exercices permettront de préparer nos troupes qui participeront à la force hybride de paix ONU/Union africaine (UA) au Darfour", la province de l'ouest du Soudan, a expliqué le responsable de ces manoeuvres, le Colonel Ali Nadjombé."Des actions humanitaires, ainsi que des séances de sensibilisation sur le (virus) vih/sida ont déjà démarré sur le terrain depuis le 11 février", a-t-il indiqué.

Le Togo enverra 800 soldats dans la province soudanaise du Darfour, en proie depuis près de cinq ans à un conflit qui a fait quelque 200.000 morts, selon des organisations internationales, et entraîné le déplacement de 2,2 millions de personnes. Khartoum conteste ces chiffres et évoque 9.000 morts.

La Minuad, la force hybride ONU-UA, doit remplacer à terme la force africaine de 7.000 éléments actuellement déployée au Darfour, et devenir la plus importante force de maintien de la paix dans le monde (20.000 soldats et 6.000 policiers).

Mais à ce jour, seulement 9.000 hommes ont été déployés.

Photo © caporal-chef J-B.Tabone/SIRPA Terre

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Promouvoir la disponibilité de la fibre en accès libre

Tech & Web

Au moment où les autorités togolaises mettent le paquet pour développer la fibre, des experts internationaux douchent les ambitions du pays.

Lutte régionale contre le banditisme et le terrorisme

Coopération

Plus de 200 individus soupçonnés de banditisme et d’activités terroristes ont été arrêtées lors d'une opération de sécurité régionale.

La monnaie unique est sur les rails

Cédéao

Jean-Claude Brou, le nouveau président de la Commission de la Cédéao, a présenté devant les membres du Parlement de l’organisation son plan stratégique.

Prochaine mise en œuvre du WACA

Environnement

La Banque mondiale a annoncé en avril dernier une aide de plus de 50 millions de dollars sous forme de prêt et de don pour aider le Togo à lutter contre l’érosion côtière.