Les soldats togolais de retour au bercail ?

28/01/2010
Les soldats togolais de retour au bercail ?

Une délégation de l'ONU a indiqué mercredi à l'issue de discussions menées à N'Djamena avec les autorités tchadiennes qu'elle proposerait jeudi un calendrier de retrait pour la mission de l'ONU en Centrafrique et au Tchad (Minurcat).
Ce décision devrait entrainer un retour progressif ses soldats togolais intégrés au sein de cette force de paix.
"Nous allons vous proposer demain (jeudi) un calendrier de retrait autour duquel nous allons discuter", a déclaré le chef de la délégation de l'ONU, le général néerlandais Patrick Cammaert, à l'issue d'une série de discussions entamées mercredi matin avec les autorités tchadiennes.
"Notre débat ne portera pas sur les raisons (de la demande du retrait), mais sur la note verbale (adressée à l'ONU) demandant le retrait de la Minurcat", avait dit au cours des débats le général tchadien Oki Dagache. "Notre discussion doit porter sur les modalités pratiques du retrait de la Minurcat après le 15 mars", avait-il insisté.
A l'ouverture des discussions, le général Cammaert avait pourtant indiqué être venu "écouter quels sont les problèmes ressentis et les raisons avancées pour le retrait de la Minurcat et voir quels domaines (...) améliorer".
La semaine dernière, le ministère tchadien des Affaires extérieures avait dit avoir transmis à l'ONU une note verbale dans laquelle le Tchad demandait que le mandat de la Minurcat expirant le 15 mars ne soit pas reconduit.
L'ONU avait confirmé avoir reçu la note et annoncé la mise en place d'une équipe "pour faire le point sur la position tchadienne" lors de discussions à N'Djamena, devant aboutir à des recommandations au Conseil de sécurité.
Arrivée mardi soir à N'Djamena, sa délégation doit rester une semaine dans la capitale tchadienne.
La Minurcat a été créée par une résolution de l'ONU en 2007 pour assurer la sécurité des quelque 450.000 réfugiés et déplacés dans l'est du Tchad et le nord-est de la Centrafrique, deux pays éclaboussés par la guerre au Darfour, région de l'ouest du Soudan, leur voisin commun.
Elle est aussi chargée de favoriser le retour volontaire des réfugiés et de faciliter
L'aide humanitaire.
Le 15 mars 2009, la mission a pris le relais de la Force de l'Union européenne (UE) pour un mandat d'un an, avec la possibilité de le renouveler. En décembre, 46% de ses 5.200 militaires prévus avaient été déployés sur le terrain. Le représentant spécial du secrétaire général de l'ONU au Tchad, Victor Angelo, avait annoncé un déploiement complet pour fin janvier.
Le Togo dispose d’environ 200 hommes au sein de la Minurcat.
Ce contingent avait payé un lourd tribu en avril 2009 avec la mort d’un des leurs, tué à Abéché par un légionnaire français d'origine brésilienne pris d’une crise de folie.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le PNUD offre de la mobilité au HCRRUN

Coopération

Des véhicules 4X4 viennent d'être offerts au Haut Commissariat pour faciliter le processus d'indemnisation. 

Guinée Bissau : la Cédéao brandit la menace de sanctions

Cédéao

Faute d'avoir respecté ses engagements vis à vis de la Cédéao, la Guinée Bissau pourrait être sanctionnée par l'organisation régionale.

La transformation numérique est lancée

Tech & Web

Depuis jeudi, les étudiants des universités publiques disposent d’une connexion internet Wi Fi haut débit. Accès disponible dans les salles de cours et sur le campus.

Mauvaise chute

Sport

Les Eperviers du Togo chutent lourdement au dernier classement FIFA publié jeudi. Cinq points de moins.