Libye : l’Occident a ouvert la boîte de Pandore

22/04/2015
Libye : l’Occident a ouvert la boîte de Pandore

La Libye n'a plus d'Etat

La Fondation Pax Africana a appelé les Européens, les dirigeants africains et la communauté internationale à prendre des mesures face aux nombreux décès de migrants en Méditerranée

La Fondation Pax Africana, dirigée par Edem Kodjo, a appelé les Européens, les dirigeants africains et la communauté internationale à prendre des mesures face aux nombreux décès de migrants en Méditerranée, des questions devenues insupportables aux plans humanitaire et politique, en insistant sur la lutte contre le terrorisme.

Il faut plus de bateaux, plus de surveillance, mais ça ne suffira pas. Il faut également traiter les causes même de ce qui produit ces drames, souligne un communiqué.

La situation de la Libye, d’où partent la plupart des migrants, est particulièrement préoccupante car ce pays n’a plus d’Etat. Tout est hors de contrôle.

La Fondation appelle également à une lutte contre les trafiquants, premiers responsables de ces tragédies.

Le naufrage d'un chalutier dimanche au large de la Libye a fait 800 morts, ont annoncé mardi à Catane, en Sicile, des représentants du HCR et de l'OIM.

Nombre de spécialistes des migrations dans le monde prédisent même une véritable hécatombe l’été prochain, quand les conditions de navigation entre les deux rives de la Méditerranée seront davantage favorables. Signe de l’ampleur grandissante que prennent ces flux immenses de clandestins. La Libye détient désormais, d’une part, le triste record de contrées de départ des vagues migratoires clandestines avec la Tunisie, souligne Pax Africana.

La Fondation n’est pas adepte de la langue de bois : ‘L’heure n’est plus à des condamnations fermes, mais à une réaction prompte et proactive, car la boîte de Pandore ouverte par l’Occident en Libye en renversant Mouammar Khadafi risque de se retourner, durant les prochaines semaines, contre l’Europe’, indique le communiqué.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau marché pour la ville de Bafilo

Développement

L’Etat va investir 450 millions de Fcfa pour la construction du nouveau marché de Bafilo (Nord du Togo, 26.000 habitants).

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés.