Liu Yuxi : 'Je suis triste de quitter le Togo'

18/06/2018
Liu Yuxi : 'Je suis triste de quitter le Togo'

Liu Yuxi

Liu Yuxi, l’ambassadeur de Chine, quitte ses fonctions après 4 ans passés au Togo. Ultra-dynamique, il a donné un coup d’accélérateur à la coopération bilatérale. Dans l’entretien qui suit, il dit regretter son départ et reste convaincu que son successeur saura donner la même impulsion à la relation entre Pékin et Lomé.

Republicoftogo.com : Vous quittez le Togo au moment où le pays se trouve dans une situation délicate sur le plan politique

Liu Yuxi : Le Togo est un très beau pays qui m’a beaucoup impressionné. C’est un pays de paix et j’ai confiance dans son peuple épris de sagesse et de paix.

Les Togolais sont suffisamment intelligents pour savoir ce qui est bon pour leur pays. Ils sauront faire face à tous les défis et trouveront la voie pour assurer stabilité et développement.

Republicoftogo.com : Vous regrettez votre départ ?

Liu Yuxi  :C’est la carrière diplomatique qui l’impose. Mais c’est vrai que j’éprouve des regrets de quitter le Togo, un pays que j’aime profondément dans lequel j’ai passé plus de 4 ans.

Republicoftogo.com : Vous quittez Lomé avec une liste de réalisations impressionnante 

Liu Yuxi : La coopération entre nos deux pays est très fructueuse et une longue et les nombreuses réalisations l’attestent.

On peut citer la nouvelle aérogare, le grand contournement de Lomé, ceux d’Alédjo et de Défalé dans le Nord, un construction d’un centre de distribution d’électricité à Sokodé et dans le Sud du pays, le déploiement de l’énergie solaire, le lycée de Tokoin, le projet e-gouvernement, le déploiement de la fibre optique.

D’autres projets sont en cours dont la rénovation du stade de Kégué (Lomé), la modernisation des équipements de production de la TVT, la phase 2 du grand contournement, les travaux de rénovation de l’aéroport de Niamtougou.

Dans le domaine de l’éducation, de plus en plus de jeunes Togolais vont compléter leurs études en Chine.

Je suis convaincu que mon successeur prendra le relais de manière aussi efficace.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

Vous développez un projet structurant ?

Coopération

Des représentants togolais participeront du 17 au 19 septembre à Genève à la 2e conférence internationale des jeunes francophones (CJF).

26 pays représentés au prochain sommet de Lomé

Cédéao

La Cedeao et la Ceeac tiendront sommet le 30 juillet à Lomé pour discuter terrorisme et lutte contre la radicalisation. 

C'est bien, mais peut mieux faire

Uemoa

Les Etats membres de l’UEMOA doivent renforcer leurs capacités de mobilisation des recettes fiscales.