Logistique portuaire et cyber-sécurité

09/08/2016
Logistique portuaire et cyber-sécurité

Faure Gnassingbé aux commandes du remorqueur dans le port de Haïfa

Au deuxième jour de sa visite officielle en Israël, le président Faure Gnassingbé a visité le port de Haïfa (Nord), le deuxième plus important après celui d’Ashdod (Sud).

Accueilli par Mendi Zaltzman, le directeur général, il a assisté à une présentation de la plateforme avant un tour des installations à bord d’un remorqueur.

Le port d’une superficie de 700.000 m2 est composé de 7 terminaux ultra-modernes, dont le dernier le ‘New Carmel’ est à la pointe de la technologie pour le traitement des conteneurs. L’activité navire de croisières est en forte hausse depuis plusieurs années.

Le port fonctionne 24/7 et a traité 1.200.000 TEU en 2015.

Haïfa a été classé par l’OCDE comme le 4e port le plus performant du monde.

Pour le chef de l’Etat, ces visites permettent de s’inspirer de l’expérience de plateformes à l’étranger pour renforcer l’efficacité du port de Lomé dont l’activité est en forte croissance. Il dessert non seulement le Togo, mais les pays de la sous-région dont le Mali, le Niger et le Burkina Faso.

Faure Gnassingbé et la responsables de CyberGim

Le président togolais s’est ensuite immergé dans les nouvelles technologies, ses challenges et ses menaces avec la visite de CyberGym. La société est le leader mondial dans la cyber défense et la formation des gouvernements, organisations internationales, sociétés financières et gestionnaires d’infrastructures vitales en matière de IT security.

CyberGym est une joint venture entre la Compagnie israélienne d’électricité et CyberControl, un leader israélien dans la cyber-sécurité créé par la NISA (Agence nationale de sécurité).

Si Faure Gnassingbé s’est félicité de l’essor des nouvelles technologies comme outil de développement, il a également pointé du doigt la menace que représentent des hackers dont les plus ardus sont capables de paralyser une centrale électrique, des transmissions aériennes ou des transactions financières.

Le Togo, comme les autres pays, entend donc se protéger efficacement contre ces dangers.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !

Agriculture : le FIDA en première ligne

Coopération

Le FIDA pourrait jouer un rôle central dans la relance du secteur agricole, estime le secrétaire d’Etat adjoint américain au Trésor.