Maintien de la paix et lutte contre la pauvreté : les priorités du Togo

02/02/2012
Maintien de la paix et lutte contre la pauvreté : les priorités du Togo

Le Conseil de sécurité s’est réuni, jeudi, à huis clos, à New York, pour arrêter son programme de travail pour le mois de février. Le Togo souhaite que l’Afrique de l’Ouest soit au centre de cette présidence avec notamment le débat du 21 février, indique l’ONU.

Le Togo souhaite que le débat permettre de dégager des pistes pour lutter contre la menace à la paix et à la sécurité que constitue la criminalité organisée, la piraterie et les conséquences de l’effondrement du régime libyen.

Durant le mois de février, le Conseil continuera bien sûr d’examiner la crise syrienne. Après le débat ministériel de mardi dernier, le Conseil devra statuer sur le projet de résolution présenté par le Maroc au nom de la Ligue des Etats arabes.

En milieu de mois et durant quatre jours, une mission du Conseil de sécurité se rendra en Haïti pour évaluer, un peu plus de deux ans après le tremblement de terre la situation humanitaire et les efforts de reconstruction.

Mais au-delà de toutes ces questions d’actualité, le Togo entend le plus possible souligner la nécessité pour la communauté internationale et le Conseil de sécurité, en particulier, de mener de front le maintien de la paix et la lutte contre la pauvreté.

Visiter le site du Togo au Conseil de sécurité

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Inimaginable

Faits divers

Trois trafiquants togolais d’organes humains ont été arrêtés et présentés mardi à la presse. Ils avaient kidnappé un jeune de 14 ans.

Akakpo prend du champ

Sport

Le vice-capitaine des Eperviers et défenseur Serges Akakpo a décidé de mettre fin à sa carrière internationale après 9 ans de bons et loyaux services.

Bien mieux que beaucoup de médicaments

Santé

Surpoids, faiblesse sexuelle, asthénie, difficultés respiratoires. La solution à ces maux se trouve peut-être dans les boissons naturelles.

Au service des autres

Diaspora

Kadie Agrignan et son frère Raouf ont décidé de mettre leur expérience et leurs économies au service des autres, particulièrement les plus âgés.