Maintien de la paix : les FAT s’adaptent à la guérilla urbaine

08/07/2014
Maintien de la paix : les FAT s’adaptent à la guérilla urbaine

Les conflits urbains ont pris le pas sur les guerres traditionnelles. En Afrique comme ailleurs ce sont des miliciens qui se livrent à de sanglantes combats à l’arme légère et au lance-roquettes.

Les forces de maintien de la paix (ONU, UA) doivent s’adapter en conséquence. 

C’est la raison pour laquelle le Togo vient de se doter d’un ‘village de combat’ situé dans l’enceinte du Centre d’entrainement aux opérations de maintien de la paix (CEOMP). Il s’agit d’une réplique d’une petite ville où les soldats peuvent se former ou se perfectionner aux techniques du combat urbain.

Les soldats togolais sont régulièrement sollicités par les Nations Unies pour participer à des opérations en Afrique (Côte d’Ivoire, Mali, Darfour, …).

La coopération militaire française a financé ces équipements.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L’Etat n’a pas les moyens de répondre à toutes les doléances

Social

Le malaise au sein du ministère de la Fonction publique est réel et des problèmes se posent concernant les conditions de travail.

Forêts : le Togo opte pour la convergence

Environnement

Le Togo adhère pleinement au plan de convergence pour la gestion et l’utilisation durables des écosystèmes forestières dans l'espace Cédéao.

Accompagner la décentralisation

Coopération

L’Union européenne et l’Allemagne vont financer pour 19 millions d’euros un programme de décentralisation et de gouvernance locale.

Talents maison

Culture

Le groupe Toofan et l’artiste Almok sont nominés pour l'Afrimma, une compétition qui récompense les meilleurs artistes d’Afrique.