Maintien de la paix : les FAT s’adaptent à la guérilla urbaine

08/07/2014
Maintien de la paix : les FAT s’adaptent à la guérilla urbaine

Les conflits urbains ont pris le pas sur les guerres traditionnelles. En Afrique comme ailleurs ce sont des miliciens qui se livrent à de sanglantes combats à l’arme légère et au lance-roquettes.

Les forces de maintien de la paix (ONU, UA) doivent s’adapter en conséquence. 

C’est la raison pour laquelle le Togo vient de se doter d’un ‘village de combat’ situé dans l’enceinte du Centre d’entrainement aux opérations de maintien de la paix (CEOMP). Il s’agit d’une réplique d’une petite ville où les soldats peuvent se former ou se perfectionner aux techniques du combat urbain.

Les soldats togolais sont régulièrement sollicités par les Nations Unies pour participer à des opérations en Afrique (Côte d’Ivoire, Mali, Darfour, …).

La coopération militaire française a financé ces équipements.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.