Maintien de la paix : les FAT s’adaptent à la guérilla urbaine

08/07/2014
Maintien de la paix : les FAT s’adaptent à la guérilla urbaine

Les conflits urbains ont pris le pas sur les guerres traditionnelles. En Afrique comme ailleurs ce sont des miliciens qui se livrent à de sanglantes combats à l’arme légère et au lance-roquettes.

Les forces de maintien de la paix (ONU, UA) doivent s’adapter en conséquence. 

C’est la raison pour laquelle le Togo vient de se doter d’un ‘village de combat’ situé dans l’enceinte du Centre d’entrainement aux opérations de maintien de la paix (CEOMP). Il s’agit d’une réplique d’une petite ville où les soldats peuvent se former ou se perfectionner aux techniques du combat urbain.

Les soldats togolais sont régulièrement sollicités par les Nations Unies pour participer à des opérations en Afrique (Côte d’Ivoire, Mali, Darfour, …).

La coopération militaire française a financé ces équipements.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).

Quatre malfaiteurs abattus par la police

Faits divers

Le groupe d’intervention rapide de la police a neutralisé jeudi un groupe de de braqueurs munis de fusils d’assaut de type AK47.

Démarche transparente

Sport

Pour connaître en direct la somme récoltée en faveur des Eperviers, le comité de mobilisation vient de lancer un site.

‘Notre rôle est de prévoir l’imprévisible’

Sport

Une large souscription publique a été lancée pour financer le parcours des Eperviers à la prochaine CAN. Certains protestent déjà.