Mali : la facture risque d’être salée

25/02/2013
Mali : la facture risque d’être salée

Le ministre togolais des Affaires étrangères, Elliott Ohin, se trouve à Abidjan où il participe à une réunion ministérielle de la Cédéao, prélude à un sommet ordinaire des chefs d'Etat de l’organisation rfégionale qui doit se tenir mercredi et jeudi à Yamoussoukro.

A l'ouverture des travaux, Charles Koffi Diby, le chef de la diplomatie ivoirienne, a indiqué que 950 millions de dollars seraient nécessaires pour financer et renforcer les opérations militaires au Mali. Soit beaucoup plus qu’initialement prévu.

La Misma, dont le Togo est un important contributeur avec, à terme, l’envoi de 800 militaires, prévoit de déployer 6.000 hommes, contre 3.300 annoncés au départ, auxquels s'ajoutent les 2.000 soldats tchadiens promis par N'Djamena, qui ne font pas partie de la Misma mais travaillent en coordination avec elle.

Un projet encore à l’examen prévoit de transformer les soldats de la Misma en Casques bleus dans le cadre d’une nouvelle mission onusienne. Dans cette hypothèse, la moitié du financement pourrait être assuré directement par l’ONU.

La communauté internationale s’est d’ores et déjà engagée à verser près de 450 millions de dollars.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Guinée Bissau : la Cédéao brandit la menace de sanctions

Cédéao

Faute d'avoir respecté ses engagements vis à vis de la Cédéao, la Guinée Bissau pourrait être sanctionnée par l'organisation régionale.

La transformation numérique est lancée

Tech & Web

Depuis jeudi, les étudiants des universités publiques disposent d’une connexion internet Wi Fi haut débit. Accès disponible dans les salles de cours et sur le campus.

Mauvaise chute

Sport

Les Eperviers du Togo chutent lourdement au dernier classement FIFA publié jeudi. Cinq points de moins.

Le pape du riz hybride va accueillir de nouveaux stagiaires

Coopération

L’université agronomique de Changsha (Chine) va proposer un nouveau cycle de formation aux agriculteurs togolais.