Meeting de Kadhafi à Sokodé

15/06/2008
Meeting de Kadhafi à Sokodé

Arrivé vendredi au Togo par le nord, le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi a animé samedi un meeting islamique à Sokodé, au centre du pays, avant de se rendre à Lomé par la route, bains de foule et serrage de mains au programme.

A Sokodé (375 km au nord de Lomé) le numéro libyen n'a pas parlé politique mais a seulement prêché l'islam et dirigé une prière devant plus de 8.000 personnes au stade de la ville.Le président togolais Faure Gnassingbé, ainsi que le Premier ministre Komlan Mally, tous deux chrétiens, ont assisté à la prière.

"Ceux qui campent sur une religion autre que l'islam sont dans l'erreur. L'islam évolue comme la dernière religion et le dernier message du ciel", a notamment affirmé le Guide de la révolution libyenne.

"C'est pourquoi des centaines de millions d'âmes de par le monde embrassent la foi islamique sans contrainte (...) malgré l'infidélité et l'oppression des adversaires et ennemis de l'islam", a poursuivi Mouammar Kadhafi.

Le prêche n'a duré qu'une dizaine de minutes et le numéro libyen s'est ensuite rendu au centre du terrain pour la grande prière.

Debout sur son tapis, M.Kadhafi, entouré d'une trentaine de gardes de corps a récité le Coran pendant une vingtaine de minutes.

Faure Gnassingbé, de confession protestante, a suivi depuis la tribune.

Mouammar Kadhafi a ensuite pris la route pour Lomé dans un cortège d'une cinquantaine de "4X4".

Entre Sokodé et Lomé, des grappes de gens étaient massées le long du parcours avec des pancartes à l'effigie de M. Kadhafi ou de banderoles sur lesquelles on pouvait lire: "Kadhafi, l'architecte des Etats Unis d'Afrique".

En chemin, le numéro libyen, toujours entouré de gardes de corps, s'est arrêté plusieurs fois pour serrer des mains lors de bains de foule.

"Je suis ravi de voir cet homme dont j'ai souvent entendu parler sur les grandes radios", se réjouit un conducteur de taxi-moto d'Atakpamé, à 210 km au nord de Lomé.

"Allah o akbar (Dieu est le plus grand), s'époumonne une sexagénaire à Tsévié, à 35 km de la capitale.

A force de s'arrêter partout, le cortège a pris du retard sur l'horaire officiel, et la cérémonie de signature de convention entre le Togo et la Libye a dû être reportée à dimanche.

Dimanche matin, Mouammar Kadhafi devait animer un deuxième meeting au stade de Kégué de Lomé, le plus grand stade du pays d'une une capacité de 30.000 places.

Il quittera Lomé lundi matin pour Cotonou pour le sommet de la Communauté des Etats sahélo-sahariens" (Cen-Sad).

Dans le nord du Togo, le dirigeant libyen a déposé une gerbe une gerbe sur la tombe du général Gnassingbé Eyadéma, décédé en février 2005, après 38 ans à la tête du Togo, et a participé à une partie de chasse au parc de Sarakawa (environ 450 km au nord de Lomé).

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.