Menaces sur les jeunes togolaises employées au Liban

20/07/2015
Menaces sur les jeunes togolaises employées au Liban

Beyrouth, la capitale libanaise

De jeunes employées de maison togolaises travaillant au Liban sont décédées récemment. ‘Les informations en notre possession font état des conditions difficiles et inhumaines dans lesquelles travaillent ces compatriotes immigrées au Liban’, indique un communiqué publié lundi par le ministère des Affaires étrangères et ainsi que celui de la Sécurité.

Les officiels togolais mettent en cause des réseaux mafieux qui se présentent comme étant des ‘agences de placement’. Elles sont dirigées par des Libanais et des Togolais qui recrutent du personnel pour le Liban, mais aussi pour l’Arabie Saoudite, le Qatar, et le Koweït, notamment.

Les autorités ont lancé des enquêtes pour tenter d’identifier et d’arrêter les responsables de ces trafics d’êtres humains.

Le ministère des Affaires Etrangères, qui dispose d’une cellule d’écoute au sein de sa Direction des togolais de l’extérieur, recommande aux candidates à l’immigration professionnelle au Liban la plus grande prudence. Des conseils sont donnés comme disposer d’un contrat de travail signé directement avec l’employeur libanais, procéder à l’enregistrement auprès du consulat honoraire du Togo à Beyrouth et le tenir informé en cas de non-respect ou de violation par l’employeur des termes du contrat.

Le communiqué indique que des démarches sont en cours avec les autorités libanaises afin de trouver une solution à ces drames humains.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

En toute amitié

Sport

Les Eperviers se rendront au mois d’octobre en Russie pour rencontrer en match amical l’Iran (5 octobre).

Armes retrouvées à Sokodé

Faits divers

Lors de la manifestation organisée le 19 août par le PNP (opposition) à Sokodé, des armes avaient été volées dans le commissariat avant qu’il ne soit la proie des flammes.

Adebayor indisponible pour une période indéterminée

Sport

Sale coup pour Emmanuel Adebayor, le capitaine des Eperviers. Selon le site StarAfrica le footballeur s’est blessé lors de la rencontre dimanche contre une équipe turque.

A la liberté, à la vie !

Culture

Le bureau régional de l’organisation de la Francophonie (OIF) a présenté lundi à Lomé son initiative baptisée ‘Libres ensemble’.