Mieux s’armer contre la prolifération

20/05/2012
Mieux s’armer contre la prolifération

Angela Kane (photo), la secrétaire général adjoint de l’ONU et nouveau Haut Représentant pour les affaires de désarmement, a achevé dimanche une visite au Togo. Le pays abrite le Centre régional pour la paix et le désarmement en Afrique. Mme Kane s’est entretenu avec les fonctionnaires des Nations Unies sur place ; elle a également participé à une conférence au cours de laquelle elle a invité les Etats à mobiliser leurs ressources en faveur des secteurs socioéconomiques plutôt que dans les dépenses militaires.

Avant son départ de Lomé, elle a été reçue dimanche par le chef de l’Etat, Faure Gnassingbé.

Cette visite intervient au moment où plusieurs pays de la région sont confrontés à de graves troubles. Au Mali, la moitié du pays est occupé par des rebelles qui ont profité de la chute du régime Kadhafi pour s’emparer d’armements lourds.

En Afrique de l’Ouest, acheter des armes légères est un jeu d’enfant. Les fournisseurs sont, notamment, d’anciens mercenaires libériens au service de l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, ou des militaires qui puisent dans les stocks pour se faire un peu d’argent de poche.

Bref, la mission de l’UNREC est loin d’être terminée.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

As Togo-Port rencontrera un club soudanais le 10 mars

Sport

As Togo-Port rencontrera le 10 mars prochain à Lomé Al Hilal FC du Soudan à l’occasion des 16e de finale de la Ligue africaine des champions de la CAF.

Guinée Bissau : non aux sanctions !

Cédéao

Les 19 personnalités bissau-guinéennes, récemment sanctionnées par la Cédéao pour non respect de l’Accord de Conakry, constestent cette décision.

Nomination des nouveaux commissaires

Cédéao

Lomé a accueilli pendant deux jours la 18e session extraordinaire du conseil des ministres de la Cédéao.

Incendie des marchés : six personnes recouvrent la liberté

Justice

Six personnes incarcérées dans le cadre des incendies criminels des marchés de Lomé et de Kara (janvier 2013) ont bénéficié mercredi d’une remise en liberté provisoire.