Migration : l'UE lance un fonds d'aide à l'Afrique

12/11/2015
Migration : l'UE lance un fonds d'aide à l'Afrique

Jean-Claude Juncker

L'Union européenne a annoncé jeudi à La Valette le lancement d'un fonds d'aide à l'Afrique, dans l'espoir d'endiguer la crise migratoire, doté de 1,8 milliard d'euros. Chacun des 28 Etats membres est invité à le compléter pour doubler la mise.

Pour l'heure, les promesses de dons des Etats membres n'ont atteint qu'un total de quelque 78 millions d'euros, selon un décompte de la Commission. 

Ce ‘fonds fiduciaire d'urgence’ vise à lutter ‘contre les causes profondes de la migration irrégulière en Afrique’, a souligné le président de l'exécutif européen, Jean-Claude Juncker. 

Ce nouvel instrument doit permettre de financer le plan d'action que pays africains et européens doivent adopter lors d'un sommet réuni depuis mercredi à Malte.

Le Togo n'est pas  directement bénéficiaire, mais il pourra en faire la demande. Car l'appui profitera en priorité à toute une série de pays situés sur les principales routes migratoires africaines à destination de l'Europe. Ces pays comptent parmi les plus fragiles et les plus touchés par les migrations et tireront le plus grand bénéfice de l'aide financière de l'UE. Les Etats concernés en Afrique de l'Ouest sont : Burkina Faso, Cameroun, Gambie, Mali, Mauritanie, Niger, Nigeria, Tchad et Sénégal.

Le sommet UE-Afrique s'est achevé en début d'après-midi. Le Togo était représenté par son chef de la diplomatie Robert Dussey.

Informations complémentaires

Fonds fiduciaire Migration.pdf 56,75 kB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !