Miliciens et ex-soldats pro-Gbago vont quitter le Togo

10/05/2013
Miliciens et ex-soldats pro-Gbago vont quitter le Togo

La semaine dernière, le président Alassane Ouattara avait annoncé le retour en Côte d’Ivoire d’environ 200 militaires pro-Gbagbo réfugiés au Togo depuis deux ans. Bruno Koné, le porte-parole du gouvernement, vient de confirmer cette information. Les 200 réfugiés comprennent des anciens soldats des FDS et des miliciens ayant servi Laurent Gbagbo.

« Dans la mesure ou toutes ces personnes ne sont pas membres de l’armée régulière, ils retourneront à la vie civile », a précisé M. Koné ajoutant que certains recevraient un petit pécule à leur retour au pays.

Il n’a pas donné de date précise pour le départ se contentant d’indiquer qu’il pourrait intervenir à tout moment.

Ce rapatriement est le fruit d’un accord entre Lomé et Abidjan.

Selon le bureau du HCR au Togo, 400 ex-combattants sont réfugiés dans le pays, mais ne vivent pas dans le camp aménagé à Avepozo, à Lomé.

Fidèle Sarassoro, le directeur général de l’Autorité ivoirienne du désarmement possède la liste complète de ces anciens militaires et miliciens, dont certains pourraient être à l’origine des troubles survenus il y a quelques jours à Avepozo.

Photo : Alassane Ouattara (G) et Faure Gnassingbé en novembre 2011 à Lomé

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Armes retrouvées à Sokodé

Faits divers

Lors de la manifestation organisée le 19 août par le PNP (opposition) à Sokodé, des armes avaient été volées dans le commissariat avant qu’il ne soit la proie des flammes.

Adebayor indisponible pour une période indéterminée

Sport

Sale coup pour Emmanuel Adebayor, le capitaine des Eperviers. Selon le site StarAfrica le footballeur s’est blessé lors de la rencontre dimanche contre une équipe turque.

A la liberté, à la vie !

Culture

Le bureau régional de l’organisation de la Francophonie (OIF) a présenté lundi à Lomé son initiative baptisée ‘Libres ensemble’.

Un refuge efficace contre les moustiques

Santé

Le ministère de la Santé va fournir à la population près d’un million de moustiquaires imprégnées de longue durée d’action (MILDA).