Minurcat : bientôt le départ

20/02/2009
Minurcat : bientôt le départ

Le Togo va envoyer 200 soldats pour participer à la Mission de l'ONU en Centrafrique et au Tchad (Minurcat), chargée de protéger les civils touchés par le conflit au Darfour voisin, a annoncé jeudi le président Faure Gnassingbé. M. Gnassingbé a fait cette annonce lors de l'inauguration d'un centre d'entraînement aux opérations de maintien de la paix à Lomé. Le Premier ministre Gilbert Houngbo participait à la cérémonie.

La Minurcat doit succéder à la force européenne Eufor à partir du 15 mars 2009, selon une résolution du Conseil de sécurité de l'Onu.Des experts des FAT s'étaient rendus il y a quelques semaines au Tchad pour évaluer la situation et les moyens humains et matériels à déployer.

Le chef d'Etat major des Forces armées togolaises (FAT), le général Zakari Nandja, avait fait le déplacement de New York fin décembre pour évoquer cette question au siège des Nations Unies.

La Minurcat est destinée à restaurer les conditions de sécurité nécessaires au retour volontaire et durable des réfugiés et personnes déplacées par les conflits dans cette région des trois frontières à cheval entre le Tchad, la République Centrafricaine et le Soudan, indiquent les Nations Unies.

Le président Faure Gnassingbé a appelé les soldats « à transmettre les valeurs de paix et de dialogue aux populations qu'ils devront protéger ».

Un autre contingent togolais est actuellement déployé en Côte d'Ivoire sous drapeau onusien (Onuci).

En photo : détachement de l'Onu à Abéché au Tchad

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !