Mise en condition opérationnelle

02/04/2015
Mise en condition opérationnelle

Policiers et gendarmes sont formés aux réalités du terrain

Dans un environnement de plus en plus instable, les forces d’interposition et de paix sont de plus en plus sollicitées par les Nations Unies et l’Union africaine.

Pour les pays contributeurs comme le Togo, l’important est de disposer de soldats et de policiers bien formés capables d’assurer des missions spécifiques de maintien de l’ordre.

C’est la vocation du Centre d’entraînement aux opérations de maintien de la paix (CEOMP) de Lomé. Sa mission est de servir de base nationale d’entraînement et de mise en condition opérationnelle pour les contingents militaires et de police appelés à servir dans des opérations de maintien de la paix.

Ce centre unique dans région bénéficie du soutien de la direction de la Coopération de sécurité et de défense (DCSD) qui dépend du ministère français des Affaires étrangères, mais également de l’assistance de la coopération japonaise, du PNUD et des Etats-Unis.

Washington a déjà fourni de l’équipement, mais son crédo est la formation de 140 policiers et gendarmes. 1,5 million de dollars y est consacré.

Les instructeurs américains fournissent du conseil en matière d’opérations de police : maintien de l’ordre, convoyage, fouille de bâtiments, maniement des armes, séances de tirs. 

La deuxième vague de policiers togolais achèvera vendredi le cycle d’entraînement.

Certains sont déjà en opération au Darfour au sein de l’unité de police unifiée de la Minuad, la mission hybride des Nations Unies et de l’Union africaine.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.