Mise en garde de l'Arabie Saoudite

19/09/2007
Mise en garde de l'Arabie Saoudite

Le ministère saoudien de l'Intérieur a mis en garde mercredi les habitants du royaume contre une association caritative fictive qui envoie, du Togo, des lettres à des personnalités et hommes d'affaires pour les escroquer. Selon le ministère, cité par l'agence officielle SPA, cette association présumée "a envoyé à des personnalités notoires et des hommes d'affaires des lettres portant la signature falsifiée du ministre saoudien de l'Intérieur, le prince Nayef ben Abdel Aziz, leur demandant de faire des dons pour réaliser des programmes de bienfaisance".

Le ministère a appelé "tous les citoyens et résidents étrangers à observer une extrême prudence pour ne pas se laisser tromper" par cette association fictive.Selon SPA, cette association s'appelle

"L'Association islamique philantropique de Kpalimé"

, dirigée par Mohammed Zakaria Ibrahim qui se présente comme citoyen togolais.

Les affaires d'escroquerie sont fréquentes dans les riches monarchies du Golfe, dont l'Arabie saoudite, et les procédés utilisés par les escrocs et les charlatans sont variés.

La presse régionale fait souvent état d'arrestations "d'accoucheurs" d'argent, généralement des ressortissants de pays africains, qui prétendent être capables de multiplier l'argent grâce à des produits chimiques.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.