Mission à risque au Darfour

08/01/2015
Mission à risque au Darfour

Les soldats de la paix sont très exposés

Une centaine de soldats togolais (et de gendarmes et policiers) rejoindront en mars prochain le Darfour pour intégrer l’Unité de police unifiée (UPU) qui fait partie du dispositif de la mission hybride des Nations Unies et de l’Union africaine au Darfour (MINUAD). Les forces de paix ont 

pour objectif de mettre fin au conflit opposant les mouvements rebelles à l’armée soudanaise et aux milices arabes soutenues par le régime de Khartoum. 

Les militaires togolais ont suivi une formation spécifique de 7 semaines au centre d’entrainement aux opérations de maintien de la paix de Lomé, fruit de la coopération militaire entre le Togo et les Etats-Unis.

 La formation, assurée par des instructeurs américains, s’est concentrée sur les opérations de police : maintien de l’ordre, convoyage, fouille de bâtiments, maniement des armes, séances de tirs. Le stage se poursuivra pendant deux semaines au camp de Kpéwa.

La police de la MINUAD a essentiellement pour tâche de protéger les personnels des Nations Unies et de l’UA.

La mission n’est pas sans danger.

En avril 2012, une patrouille de Casques bleus togolais de l'unité de police avait été attaquée par des assaillants non-identifiés provoquant la mort de l’un de ses membres, Bohonyake Tchalo

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Fin de la réunion ministérielle du Conseil de l'entente

Coopération

Le ministre des Affaires étrangères Robert Dussey a présidé dimanche à Lomé la réunion ministérielle du Conseil de l’Entente.

Engagement renouvelé

Coopération

Le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) a annoncé le renouvellement de ses programmes quinquennaux de coopération avec le Togo.

Médecine chinoise pour combattre le paludisme

Santé

Près de 200.000 injections d’artéméther ont été offertes vendredi au ministère de la Santé par les autorités chinoises.

Avant-première au 2 février

Culture

L’acteur américain d’origine béninoise, Djimon Hounsou, présentera son nouveau documentaire consacré au vaudou le 10 décembre à Lomé.