Mission hybride au Mali ?

13/06/2012
Mission hybride au Mali ?

Le diplomate algérien Ramtane Lamamra (au centre sur la photo), Commissaire de l’Union africaine (UA) à la paix et à la sécurité, s’exprimera mercredi devant le Conseil de sécurité à New York. Il devrait évoquer la situation en Guinée Bissau, la crise entre les deux Soudans et évoquer un renforcement de la coopération entre l’UA et les Nations Unies.

Mais le gros morceau sera consacré à la question malienne.

En conclave la semaine dernière au Togo, l’UA, la Cédéao et l’UEMOA ont décidé de saisir le Conseil de sécurité pour obtenir l’aval de la communauté internationale avant l’envoi d’une force militaire dans ce pays. Pour y faire quoi ?  Sécuriser le gouvernement de transition, lancer une offensive contre le nord du pays aux mains des rebelles ?

Pour le moment, les choses sont imprécises, raison pour laquelle les 15 membres du Conseil souhaitent entendre M. Lamamra.

Vendredi, ce sera au tour de Djibrill Bassolé, le représentant du médiateur de la Cédéao pour le Mali, de se rendre à l’ONU et de préciser les intentions de la communauté économique ouest-africaine.

La Cédéao estime que 9000 hommes sont nécessaires à la Micema (Mission de la Cédéao au Mali). Les soldats seront africains (et principalement ouest-africains), mais la logistique serait fournie par les Nations Unies. Une formule semblable à la MINUAD, la mission hybride UA-ONU au Darfour.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.