Mission hybride au Mali ?

13/06/2012
Mission hybride au Mali ?

Le diplomate algérien Ramtane Lamamra (au centre sur la photo), Commissaire de l’Union africaine (UA) à la paix et à la sécurité, s’exprimera mercredi devant le Conseil de sécurité à New York. Il devrait évoquer la situation en Guinée Bissau, la crise entre les deux Soudans et évoquer un renforcement de la coopération entre l’UA et les Nations Unies.

Mais le gros morceau sera consacré à la question malienne.

En conclave la semaine dernière au Togo, l’UA, la Cédéao et l’UEMOA ont décidé de saisir le Conseil de sécurité pour obtenir l’aval de la communauté internationale avant l’envoi d’une force militaire dans ce pays. Pour y faire quoi ?  Sécuriser le gouvernement de transition, lancer une offensive contre le nord du pays aux mains des rebelles ?

Pour le moment, les choses sont imprécises, raison pour laquelle les 15 membres du Conseil souhaitent entendre M. Lamamra.

Vendredi, ce sera au tour de Djibrill Bassolé, le représentant du médiateur de la Cédéao pour le Mali, de se rendre à l’ONU et de préciser les intentions de la communauté économique ouest-africaine.

La Cédéao estime que 9000 hommes sont nécessaires à la Micema (Mission de la Cédéao au Mali). Les soldats seront africains (et principalement ouest-africains), mais la logistique serait fournie par les Nations Unies. Une formule semblable à la MINUAD, la mission hybride UA-ONU au Darfour.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.