Nouvel ambassadeur du Togo en RDC

18/11/2009
Nouvel ambassadeur du Togo en RDC

Nommé par décret en Conseil des ministres le 11 novembre dernier, Yawo Adomayakpor, 54 ans, prendra bientôt ses fonctions de nouvel ambassadeur du Togo en République démocratique du Congo (RDC). M. Adomayakpor est un diplomate chevronné qui a effectué toute sa carrière au ministère des Affaires étrangères. Diplômé d'histoire de l'Université du Bénin (aujourd'hui Université de Lomé) et l'Université de Yaoundé (Cameroun) en relations internationales, il a été en poste au Gabon et en Chine et chef de la Division des organisations internationales au ministère, directeur des organisation internationales et membre du Cabinet du ministre jusqu'à sa nomination à Kinshasa.

"J'Œuvrerai du mieux que je peux pour rendre plus visible l'image du Togo en RDC aussi bien sur le plan diplomatique que du point de vue des opportunités d'affaires" a déclaré mercredi Yawo Adomayakpo à republicoftogo.com.BIO EXPRESS

Mars 2007 à ce jour        : Cabinet du Ministre

Février 2005- Mars 2007 : Directeur des Organisations Internationales.

Août 1999- Mars 2007     : Chef de la Division des Organisations Internationales.

Attributions :

 - Traiter les dossiers à caractère politique ayant trait aux activités des organisations du Système des Nations Unies, de l'Organisation de l'Unité Africaine (OUA), du Mouvement des Pays Non-Alignés et de tout autre organisation à caractère politique ;

- Traiter les dossiers à caractère juridique liés aux relations du Togo avec les autres Etats et aux activités des organisations Internationales et des Organisations Non Gouvernementales, participer à l'élaboration, à la négociation, à la conclusion et à la ratification des Accords et traités et fournir des avis et consultations juridiques.

Juillet 1992- Août 1999 : Chef de la Division de la Coopération Bilatérale au

                                     Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération

Avril 1996- Septembre 1996 : Conseiller Diplomatique du Premier Ministre de la  

                                             République Togolaise, SEM Edem KODJO

1990- 1992     : Chargé d'Etudes au Ministère des Affaires Etrangères et de la

                           Coopération.

1985- 1990     : Chef Administratif au Cabinet EFOGERC-Audit-Togo à Lomé. Le  

                           Cabinet EFOGERC est une Société d'Etudes  Economiques et

                           Financières, d'Organisation, de Gestion et d'Expertise.

1984- 1985     : Chargé d'Affaires à l'Ambassade du Togo à Libreville (Gabon).

1982- 1984     : Chargé d'Affaires à l'Ambassade du Togo à Pékin (République

                           Populaire de Chine).

1980- 1982     : Premier Secrétaire à l'Ambassade du Togo à Pékin (République

                           Populaire de Chine).

1977- 1980     : Chargé d'Etudes au Ministère des Affaires Etrangères et de la

                           Coopération Lomé- Togo.

Juillet 1977    : Entrée au Ministère des Affaires Etrangères et de la

                           Coopération Lomé- Togo.

SEMINAIRES- CONFERENCES INTERNATIONALES

- Membre de la délégation togolaise à la 60ème Session ordinaire de l'Assemblée générale des Nations Unies (Septembre- décembre 2005) ;

- Membre de la délégation togolaise à la 61ème Session ordinaire de l'Assemblée générale des Nations Unies (Septembre- décembre 2006) ;

- Membre de la délégation togolaise à la 22ème Session ordinaire de la Conférence des Chefs d'Etats et de Gouvernement de la CEDEAO à Lomé, du 09 au 10 décembre 1998 ;

- Membre de la délégation togolaise au 2ème Séminaire CHINE-AFRIQUE organisé à l'intention de Hauts Fonctionnaires Africains et Chinois, Avril- juin 1999 à Pékin ;

- Membre de la délégation togolaise à la Réunion Ministérielle Etats-Unis d'Amérique-Afrique à Washington (USA), mars 1999 ;

- Membre de la délégation togolaise à la 46ème Session ordinaire de l'Organisation des Nations Unies à New York ;

- Membre de la délégation togolaise au Conseil des Ministres et au 32ème Session ordinaire de la Conférence  des Chefs d'Etats et de Gouvernement de l'Organisation de l'Unité Africaine (OUA) à Yaoundé (Cameroun), du 1er au 10 juillet 1996 ;

- Membre de la délégation togolaise au Conseil des Ministres et au 19ème Sommet des Chefs d'Etats et de Gouvernement de la Communauté Economique des Etats de l'Afrique de l'Ouest, du 15 au 27 juillet 1996 à Abuja (Nigéria);

- Membre de la délégation togolaise à la réunion des pays membres de la CEDEAO sur l'avenir des Conventions de Lomé entre l'Union Européenne et les Pays d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique, Lomé, mai 1997 ;

- Membre de la délégation togolaise au Séminaire International sur le suivi et la Révision des Accords de Lomé, organisé à Paris, du 02- 20 octobre 1995 par l'Institut International d'Administration Publique (I.I.A.P.) à Paris ;

- Membre de la délégation togolaise au Séminaire sur la « Coopération Internationale » organisé par le Ministère des Affaires Etrangères d'Israël à Jérusalem, juillet 1990 ;

- Membre de la délégation togolaise au « Symposium sur l'augmentation de la Production Agricole » tenu à Pyongyang (République Populaire Démocratique de Corée), août 1981 ;

Autres Activités

Chargé de cours à l'Ecole Nationale d'Administration (E.N.A) Lomé : Année scolaire 2008-2009 ; 2009-2010.

Grade actuel : Ministre Plénipotentiaire de classe exceptionnelle

A ce jour, Trente-Trois ans d'expérience au Ministère des Affaires Etrangères et de l'Intégration Régionale

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

UEMOA : le Sénégal remporte la coupe

Sport

Les Lions du Sénégal ont battu samedi par 1-0 les Aigles du Mali en finale de la 7e édition du tournoi de l'intégration de l'UEMOA.

Infrastructures de base : nouvel engagement de l’UE

Coopération

Améliorer l’accès à l’eau potable et proposer de meilleures conditions sanitaires aux habitants de Notsé. C'est l'objectif d'un programme financé par l'UE.

Mobilité et développement

Diaspora

Plus d’un million de Togolais vivent à l’étranger. Leurs compétences et leur appui financier sont autant d'atouts pour contribuer au développement du pays.

Harmoniser le système d'indemnisation

Cédéao

Un automobiliste togolais circulant dans les pays de la Cédéao doit impérativement disposer d’une ‘carte brune’, le certificat international d’assurance.