Ohin : « Les Syriens doivent faire preuve de volonté politique »

10/05/2012
Ohin : « Les Syriens doivent faire preuve de volonté politique »

La 17e réunion des pays membres du Mouvement des non-alignés (MNA) se poursuivait jeudi dans la station balnéaire égyptienne de Sharm El-Sheikh en présence du chef de la diplomatie togolaise, Elliott Ohin (photo).

Cette réunion doit préparer le prochain sommet prévu fin août ou début septembre à Téhéran et discuter des questions relatives à la situation en Syrie, au processus de paix entre Israël et les Palestiniens et des tensions entre les deux Soudans. Les participants parleront également de la lutte contre le terrorisme, des changements climatiques, des droits de l’homme et de la crise financière internationale.

Intervenant dans la matinée, le ministre des Affaires étrangères du Togo a fait part de son inquiétude concernant la dégradation de la situation sécuritaire dans la région du Sahel. Certes, a confié Elliott Ohin, certaines crises ont connu une issue heureuse comme en Côte d’Ivoire, mais d’autres sont apparues au Mali et en Guinée Bissau ou se poursuivent : Soudan(s), Somalie, région des Grands Lacs.

Eviter que la Syrie ne sombre dans le chaos

Elliott Ohin a rappelé que c’était la raison pour laquelle le Togo avait choisi le thème de l’impact de la criminalité transnationale organisée sur la paix et la sécurité en Afrique de l’Ouest et dans la région du Sahel, lors du débat de haut niveau organisé en février dernier à New York à l’occasion de la présidence tournante du Conseil de sécurité.

Concernant la Syrie, victime de deux attentats ce matin à Damas (55 morts), M. Ohin a salué le déploiement d’observateurs de l’ONU sur place et a demandé au pouvoir et aux opposants à mette en œuvre le plan de paix proposé par l’émissaire des Nations Unies et de la Ligue arabe, Kofi Annan.

« Le Togo invite les parties prenantes à faire montre d'une volonté politique pour empêcher que ce pays ne sombre totalement dans le chaos », a-t-il déclaré devant les membres du MNA.

Enfin, le chef de la diplomatie togolaise a conclu en soulignant que la présence du Togo au Conseil de sécurité « lui permettait déjà d’œuvrer, en synergie avec les autres membres, à la promotion et au maintien de la paix et de la sécurité internationales, ainsi qu’à la prévention et à la gestion de nombreux conflits qui continuent encore de secouer notre monde ».

La réunion de Sharm El-Sheikh s’achève ce soir.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !

Agriculture : le FIDA en première ligne

Coopération

Le FIDA pourrait jouer un rôle central dans la relance du secteur agricole, estime le secrétaire d’Etat adjoint américain au Trésor.

Réponse rapide en faveur des populations défavorisées

Développement

Le PNUD a signé vendredi deux nouvelles conventions qui vont permettre d'étoffer les stratégies du PUDC de lutte contre la pauvreté.