Okamura Yoshifumi regagne le Japon

16/09/2011
Okamura Yoshifumi regagne le Japon

L’Ambassadeur du Japon au Togo (avec résidence à Abidjan), Okamura Yoshifumi, en fin de mission, a été reçu jeudi soir par le président Faure Gnassingbé.

M. Okamura s’est félicité de l’excellente relation d’amitié et de coopération qui lie les deux pays et a témoigné sa sympathie à l’endroit de Faure Gnassingbé pour son geste envers la population japonaise, lors de sa visite à Tokyo après la catastrophe du mois de mars 2011.

«Je quitte ce pays avec tristesse, mais aussi avec la satisfaction du travail accompli. Je suis convaincu qu’ensemble avec le chef de l’Etat, nous pouvons œuvrer ensemble pour renforcer notre relation. Le Togo a ouvert une ambassade à Tokyo. Faure a été le premier chef d’Etat à avoir été accueilli par l’empereur après la catastrophe. Ce déplacement a vraiment touché la population japonaise », a déclaré le diplomate.

M. Gnassingbé avait effectué une visite officielle au Japon début juin au cours de laquelle il avait offert à la Croix Rouge un appui financier de 200.000$ pour venir en aide aux réfugiés et s’était rendu à Sendai, ville martyr, durement frappée par le tsunami.

En photo : Faure Gnassingbé et Okamura Yoshifumi visitent la ville de Sendai le 11 juin 2011

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Au Togo, les Européens développent une diplomatie climatique

Coopération

Les ambassadeurs de France, d’Allemagne et de l’Union européenne se sont retrouvés mardi à Lomé pour parler climat et aide en faveur du Togo.

Caractère imprescriptible des actes de torture

Justice

La torture vise à briser la personnalité de la victime et constitue une négation de la dignité inhérente à l'être humain. 

Le foot togolais achève sa convalescence

Sport

Le congrès de la Fédération togolaise de football (FTF) s’est déroulé samedi à Kara (nord du Togo).

Coup de pouce aux cantines scolaires

Développement

Orabank-Togo a remis un chèque de près de 15 millions de Fcfa pour appuyer le programme de cantines scolaires.