Oleti le Togo !*

16/02/2009
Oleti le Togo !*

La délégation de Nouvelle Calédonie a achevé sa visite au Togo. Pendant trois semaines elle a pu découvrir le pays et rencontrer les populations. Apres une rapide escapade au Bénin pour découvrir la cité lacustre de Ganvié, les Kanaks se sont recueillis sur le site d'Ouidah triste symbole de l'esclavage. De retour jeudi dernier à Lomé, les représentants de Calédonie, conduits par Philippe Capoa, ont été reçus par le ministre des Affaires étrangères, Koffi Esaw, qu'ils ont remercié pour la chaleur de l'accueil et l'hospitalité des autorités (photo).

M. Capoa était porteur d'un message d'amitié d'Harold Martin, Président du gouvernement de Nouvelle Calédonie, au président Faure Gnassingbé.Des cadeaux traditionnels calédoniens ont été offerts au chef de l'Etat.

Sur le plan culturel, la délégation a visité l'exposition consacrée aux Œuvres de l'artiste togolais Paul Ayi et de ses élèves ; une manifestation organisée par la société TMB. Paul Ayi est, notamment, le créateur du drapeau togolais

Il a souhaité pouvoir se rendre en Nouvelle Calédonie afin d'y exposer ses créations et accueillir au Togo des artistes kanaks.

La belle aventure s'est achevée dans l'émotion samedi dernier a l'aéroport de Lomé. Pleurs et embrassades avant d'embarquer pour un voyage de plus de 30 heures en direction de Nouméa.

Tarek Boustani

* Merci le Togo en langue Lifou

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Inimaginable

Faits divers

Trois trafiquants togolais d’organes humains ont été arrêtés et présentés mardi à la presse. Ils avaient kidnappé un jeune de 14 ans.

Akakpo prend du champ

Sport

Le vice-capitaine des Eperviers et défenseur Serges Akakpo a décidé de mettre fin à sa carrière internationale après 9 ans de bons et loyaux services.

Bien mieux que beaucoup de médicaments

Santé

Surpoids, faiblesse sexuelle, asthénie, difficultés respiratoires. La solution à ces maux se trouve peut-être dans les boissons naturelles.

Au service des autres

Diaspora

Kadie Agrignan et son frère Raouf ont décidé de mettre leur expérience et leurs économies au service des autres, particulièrement les plus âgés.