Or noir : pour y voir plus clair

28/01/2014
Or noir : pour y voir plus clair

Une fausse information, diffusée d’abord par un quotidien proche de l’opposition, puis repris aveuglément par plusieurs de ses confrères, a contraint l’ambassade des Etats-Unis au Togo à publier une mise au point.

Liberté, pour ne pas le nommer, annonçait  il y a plusieurs semaines – et il continue de l’affirmer – que le Togo avait exporté dans le passé des dizaines de milliers de barils de pétrole alors que le pays n’a jamais été producteur, malheureusement. 

Pour prouver la véracité de l’info, le journal s’appuyait sur des informations contenues dans une étude de l’US Energy Information Administration (EIA), disponible en ligne, mais volontairement déformées.

Dans son communiqué, la représentation américaine évoque des ‘données mal interprétées’ ; doux euphémisme.

‘Les chiffres liés à l’exportation ont pu être interprétés comme la preuve que le Togo est lui-même un pays exportateur ou raffineur de pétrole. Les chiffres faisant référence à l’exportation comprennent les produits pétroliers qui transitent par le Togo en provenance d’autres pays, et ne devraient pas indiquer une certaine production, raffinage ou de réserve de pétrole au Togo. En effet, le même site (www.eia.gov) qui publie les données à l’exportation citées par les médias rapporte que, remontant à au moins 1980, le Togo n’a jamais produit de pétrole (ou tout autre produit pétrolier), ni raffiné du pétrole (ou tout autre produit pétrolier). Enfin, l'EIA indique sur son site que le chiffre total de réserves prouvées de pétrole au Togo est de zéro, et que ce chiffre a été nul pour chaque année depuis 1980’, précise le texte.

‘Le gouvernement des Etats-Unis n'a pas d'information qui suggère que le Togo produise actuellement, ou ait jamais été, un pays producteur ou raffineur de pétrole’, conclut la mise au point.

Reste maintenant à la presse d’opinion à trouver un nouvel os à ronger.

Consulter le site de US Energy Information Administration

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Au Ghana, Fan Milk va gérer ses propres déchets

Environnement

Au Togo, tout le monde connaît Fan Milk, le spécialiste ouest-africain des glaces et des jus distribués en pousse-pousse.

Les Eperviers ne bougent pas

Sport

La FIFA a publié jeudi son classement mensuel. Les Eperviers se maintiennent à la 33e place africaine et au 123e rang mondial.

Liberia : optimisme des présidents du Togo et du Nigeria

Cédéao

Le processus électoral ira bien à son terme ont indiqué mardi les présidents du Nigeria et de la Cédéao.

Les ravages de la cybercriminalité

Coopération

Le Conseil de l’Entente a décidé de s’attaquer au fléau de la cybercriminalité. Les arnaques sont de plus en plus sophistiquées en Afrique de l'Ouest.