Ouverture à Genève du Conseil des droits de l'homme

29/02/2016
Ouverture à Genève du Conseil des droits de l'homme

Faure Gnassingbé lundi à la tribune du Conseil des droits de l'homme

Le président Faure Gnassingbé est intervenu lundi matin à Genève à la tribune du Conseil des droits de l’homme de l’ONU qui célèbre ses dix ans.

Il a saisi cette occasion pour appeler la communauté internationale à intensifier son engagement en faveur des droits de l’homme. Depuis le 1er janvier, le Togo est membre du Conseil.

Dans son allocution prononcée en ouverture de la 31e session, le chef de l’Etat a exhorté tous les acteurs à s’engager pour le renforcement des droits de l’homme. Il a mis en garde l’assemblée, composée de représentants de haut rang de l’ONU et de plus de 60 ministres, contre la pression croissante exercée sur les droits de l’homme, en particulier dans les situations de conflit.

Faure Gnassingbé a plaidé pour le droit au développement, en particulier dans les pays pauvres.

Il a par ailleurs insisté sur l’importance de la coopération avec les acteurs non étatiques (société civile, entreprises internationales) pour développer des projets de renforcement des droits de l’homme.

M. Gnassingbé  a salué le travail effectué par le Conseil des droits de l’homme durant ses dix premières années d’existence, soulignant l’importance des droits de l’homme dans la prévention et la gestion des conflits.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.