Ouverture de la réunion ministérielle

15/12/2012
Ouverture de la réunion ministérielle

La réunion ministérielle des pays membres du Conseil de l’Entente s’est ouverte samedi à Niamey (Niger) en prélude au sommet qui se déroulera lundi. Le Togo est représenté par le ministre des Affaires étrangères, Elliott Ohin, et par celui de l’Economie et des Finances, Adji Otéth Ayassor.

Mis en sommeil pendant deux décennies, le Conseil de l’entente tente de se relancer et de trouver sa place entre la Cédéao et l’UEMOA.

L’organisation qui regroupe le Togo, le Bénin, la Côte d’Ivoire, le Burkina Faso et le Niger, s’est dotée d’un secrétariat exécutif piloté par Patrick Kouamé.

Lors du dernier sommet en décembre 2011 à Cotonou, les chefs d’Etat des pays membres avaient souhaité accorder un rôle politique de premier plan au Conseil tout en conservant une vocation économique avec la restructuration du Fonds d’entraide et de garantie du Conseil de l’entente (FEGECE). Cette mission particulière incombe aux ministres des Finances.

Lors du sommet, les chefs d’Etat devraient évoquer la crise au Mali et le projet d’envoi d’une force multinationale dans ce pays. La Cédéao et l’Union africaine espèrent le vote d’une résolution dans ce sens par le Conseil de sécurité de l’ONU.

Les membres du Conseil de l’Entente appartiennent tous à la Cédéao.

En photo : (gauche) Elliott Ohin et Adji Otéth Ayassor

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

D1 : AS Togo Port prend la tête

Sport

Lors de la 14e journée de D1, disputée dimanche, Anges et Sémassi ont fait match nul (0-0).

Travail remarquable

Coopération

Implantée dans une cinquantaine de pays, dont le Togo, PLAN est une organisation non gouvernementale de solidarité internationale qui agit pour donner aux enfants et aux jeunes les plus marginalisés les moyens de construire leur avenir.

SCAPE : lever certains obstacles

Développement

La SCAPE, Stratégie de croissance accélérée et de promotion de l’emploi, est la feuille de route que s’est donné le gouvernement pour assurer le développement économique du pays. Elle nécessite d’importants moyens et le concours actif des donateurs.

Chaude ambiance à la FTF

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) est secouée par une énième crise. L’ancien président de la Fédé, Tata Avlessi, s’oppose à son successeur, Gabriel Améyi,