Ouverture de la réunion ministérielle

15/12/2012
Ouverture de la réunion ministérielle

La réunion ministérielle des pays membres du Conseil de l’Entente s’est ouverte samedi à Niamey (Niger) en prélude au sommet qui se déroulera lundi. Le Togo est représenté par le ministre des Affaires étrangères, Elliott Ohin, et par celui de l’Economie et des Finances, Adji Otéth Ayassor.

Mis en sommeil pendant deux décennies, le Conseil de l’entente tente de se relancer et de trouver sa place entre la Cédéao et l’UEMOA.

L’organisation qui regroupe le Togo, le Bénin, la Côte d’Ivoire, le Burkina Faso et le Niger, s’est dotée d’un secrétariat exécutif piloté par Patrick Kouamé.

Lors du dernier sommet en décembre 2011 à Cotonou, les chefs d’Etat des pays membres avaient souhaité accorder un rôle politique de premier plan au Conseil tout en conservant une vocation économique avec la restructuration du Fonds d’entraide et de garantie du Conseil de l’entente (FEGECE). Cette mission particulière incombe aux ministres des Finances.

Lors du sommet, les chefs d’Etat devraient évoquer la crise au Mali et le projet d’envoi d’une force multinationale dans ce pays. La Cédéao et l’Union africaine espèrent le vote d’une résolution dans ce sens par le Conseil de sécurité de l’ONU.

Les membres du Conseil de l’Entente appartiennent tous à la Cédéao.

En photo : (gauche) Elliott Ohin et Adji Otéth Ayassor

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

As Togo-Port rencontrera un club soudanais le 10 mars

Sport

As Togo-Port rencontrera le 10 mars prochain à Lomé Al Hilal FC du Soudan à l’occasion des 16e de finale de la Ligue africaine des champions de la CAF.

Guinée Bissau : non aux sanctions !

Cédéao

Les 19 personnalités bissau-guinéennes, récemment sanctionnées par la Cédéao pour non respect de l’Accord de Conakry, constestent cette décision.

Nomination des nouveaux commissaires

Cédéao

Lomé a accueilli pendant deux jours la 18e session extraordinaire du conseil des ministres de la Cédéao.

Incendie des marchés : six personnes recouvrent la liberté

Justice

Six personnes incarcérées dans le cadre des incendies criminels des marchés de Lomé et de Kara (janvier 2013) ont bénéficié mercredi d’une remise en liberté provisoire.