Ouverture de la réunion ministérielle

15/12/2012
Ouverture de la réunion ministérielle

La réunion ministérielle des pays membres du Conseil de l’Entente s’est ouverte samedi à Niamey (Niger) en prélude au sommet qui se déroulera lundi. Le Togo est représenté par le ministre des Affaires étrangères, Elliott Ohin, et par celui de l’Economie et des Finances, Adji Otéth Ayassor.

Mis en sommeil pendant deux décennies, le Conseil de l’entente tente de se relancer et de trouver sa place entre la Cédéao et l’UEMOA.

L’organisation qui regroupe le Togo, le Bénin, la Côte d’Ivoire, le Burkina Faso et le Niger, s’est dotée d’un secrétariat exécutif piloté par Patrick Kouamé.

Lors du dernier sommet en décembre 2011 à Cotonou, les chefs d’Etat des pays membres avaient souhaité accorder un rôle politique de premier plan au Conseil tout en conservant une vocation économique avec la restructuration du Fonds d’entraide et de garantie du Conseil de l’entente (FEGECE). Cette mission particulière incombe aux ministres des Finances.

Lors du sommet, les chefs d’Etat devraient évoquer la crise au Mali et le projet d’envoi d’une force multinationale dans ce pays. La Cédéao et l’Union africaine espèrent le vote d’une résolution dans ce sens par le Conseil de sécurité de l’ONU.

Les membres du Conseil de l’Entente appartiennent tous à la Cédéao.

En photo : (gauche) Elliott Ohin et Adji Otéth Ayassor

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une victoire qui ouvre le chemin du progrès

Politique

Lors de son ultime intervention télévisée vendredi soir, Faure Gnassingbé (UNIR) s’est félicité du climat de paix qui a prévalu lors de la campagne électorale.

Adebayor en toute sincérité

Sport

Emmanuel Adebayor, la vedette du football togolais, a décidé d’apporter son soutien à Faure Gnassingbé, le candidat d’UNIR.

L’arme fatale contre les serpents

Santé

Inoserp Pan Africa, un nouveau sérum révolutionnaire contre les morsures de serpents, sera disponible dans quelques semaines au Togo. 

Maladies rares : création d'un Fonds de solidarité

Santé

L’ONG ‘Aimes Afrique’ a annoncé le lancement d’un Fonds d'assistance des maladies graves mais curables.