Ouverture du Sommet de Nice

31/05/2010
Ouverture du Sommet de Nice

Le 25e Sommet Afrique-France s’est ouvert en début d’après-midi à Nice en présence du président du Togo, Faure Gnassingbé, dont c’est la première sortie internationale depuis sa réélection le 4 mars dernier.
Symbole des changements politiques dans le pays, le chef de l’Etat est accompagné par le nouveau ministre des Affaires étrangères, Elliot Ohin, membre de l’UFC, le principal parti d’opposition.
Egalement dans la délégation, le ministre des Mines et de l’Energie, Damipi Noupokou, et Victoire Dogbé-Tomegah, directrice de la Cabinet du président et ministre du Développement à la base, de l’Artisanat, de la Jeunesse de l’Emploi des Jeunes.
La première journée du Sommet prévoit deux réunions à huis clos, l’une consacrée à « La place de l’Afrique dans la gouvernance mondiale » et la seconde sur le thème : « Renforcer ensemble la paix et la solidarité. Un break est prévu entre les deux pour la photo de famille.
De leurs côtés, les « acteurs économiques » ont également droit à leur Sommet avec une série d’ateliers de travail consacrés à la compétitivité des entreprises africaines et au renforcement des dispositifs juridiques pour favoriser les affaires.
Ce soir, le président Nicolas Sarkozy accueillera ses invités pour un dîner officiel.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Indice harmonisé des prix à la consommation : un casse-tête

Cédéao

La Cédéao vient d’achever à Lomé une réunion consacrée à l'état d'avancement des outils du traitement de l'indice harmonisé des prix à la consommation (IHPC) des pays membres.

La Chambre des notaires prend acte

Justice

Cinq nouveaux notaires ont prêté serment jeudi devant la Cour d’appel de Lomé. La profession est en pleine mutation. 

Un nouveau contrat de management pour le 2 février ?

Tourisme

Le journal Focus Infos annonce la signature d’un contrat de management entre Emaar  Hospitality Group et la société Kaylan qui exploite l’hôtel du 2 février.

Levée d'écrou

Social

Trois enseignants condamnés en début de semaine à Kara pour tentative d'enlèvement dans une gendarmerie ont été libérés.