Ouverture du nouveau canal de Suez

06/08/2015
Ouverture du nouveau canal de Suez

Faure Gnassingbé jeudi à Ismaïlïa

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a inauguré jeudi une seconde voie du canal de Suez, un projet destiné à relancer une économie en perte de vitesse. Le président du Togo Faure Gnassingbé a pris part aux festivités.

Le canal de Suez relie la mer Rouge à la Méditerranée. Il s'agit d'une des voies maritimes essentielles pour le commerce mondial. Celle-ci représente aussi une source précieuse de devises pour le pays qui cherche à relancer une économie en crise depuis la révolte de 2011 qui a chassé Hosni Moubarak du pouvoir.

Dans son uniforme de maréchal à la retraite, le président égyptien est arrivé en début d'après-midi à Ismaïlia dans le nord-est. Il a conduit la parade au bord du yacht qui a transporté l'impératrice française Eugénie, l'épouse de Napoléon III, lors de l'inauguration du canal en 1869.

‘En un an, les Egyptiens ont produit un très grand effort pour offrir un cadeau au monde", s'est ému M. Sissi. Le chef de l'Etat a été interrompu par les sirènes de deux gigantesques portes-conteneurs, premiers navires à emprunter la nouvelle voie du canal sous les applaudissements des invités.

Outre le président togolais, l'émir du Koweït, le président palestinien Mahmoud Abbas, le roi Abdallah II de Jordanie, les présidents yéménite Abd Rabbo Mansour Hadi et soudanais Omar el-Béchir, ont pris part à l'événement. Le président français François Hollande était l'hôte d'honneur.

Faure Gnassingbé s’est entretenu avec le raïs égyptien et avec François Hollande en marge de la cérémonie.

L'élargissement du canal représente l'un des travaux phares de M. Sissi. L'ouvrage comprend une nouvelle voie. Celle-ci double, sur 35 kilomètres, le canal long de 193 kilomètres. La construction intègre aussi l'élargissement et l'approfondissement d'un tronçon sur 37 autres kilomètres.

Le président égyptien avait donné un an pour réaliser ce projet. Pari tenu, grâce à une soubscription de quelque 9 milliards de dollars (8,8 milliards de francs) qui a attiré de nombreux Egyptiens.

La nouvelle voie doit permettre de doubler le trafic d'ici 2023, assure le Caire. Le pouvoir promet 97 navires par jour sur le canal contre 49 actuellement. La nouvelle artère permettra la circulation dans les deux sens, réduisant de 18 à 11 heures l'attente des bateaux.

La voie doit faire passer les revenus du canal de 5,3 milliards de dollars attendus en 2015 à 13,2 milliards de dollars en 2023, selon les autorités. Mais pour des experts, il s'agit d'un très coûteux "voeu pieux", voire d'un gaspillage, au moment où la croissance du commerce mondial marque sensiblement le pas.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.