Paris et Lomé déterminés à mettre fin au chaos en RCA

06/12/2013
Paris et Lomé déterminés à mettre fin au chaos en RCA

Alors que s’ouvre cet après-midi à Paris un sommet organisé par la France sur la paix et la sécurité en Afrique, les évènements se précipitent en Centrafrique. De violents combats se sont déroulés hier à Bangui entre milices musulmanes et chrétiennes. C’est le chaos total dans ce pays, l’un des plus pauvres du monde.

Le président Faure Gnassingbé consacre la plupart de ses entretiens au dossier centrafricain. Le Togo, membre du Conseil de sécurité des Nations Unies, a voté jeudi la résolution qui autorise le recours à la force pour ramener la paix et protéger les civils. Le chef de l’Etat a eu de longues discussions avec son homologue gabonais, Ali Bongo Ondimba et avec le Premier ministre centrafricain, Nicolas Tiangaye.

Vendredi matin, le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian s’est rendu à l’hôtel du chef de l’Etat pour 30 minutes d’entretien, puis c’est Faure Gnassingbé qui a filé à l’hôtel Meurice pour un rendez-vous avec le président du Congo, Denis Sassou-Nguesso.

Faure Gnassingbé et Denis Sassou Nguesso vendredi à Paris

La Misca (force africaine en RCA) doit parvenir à un effectif 3.600 hommes mais n'a pu en rassembler pour l'instant que 2.500, mal équipés et mal entraînés, venus du Tchad, du Gabon et du Cameroun. 

Il n’est pas impossible que d’autres pays, y compris en Afrique de l’Ouest, soient mis à contribution pour envoyer des contingents sur place. Le Togo dispose déjà de 1.000 soldats au Mali et de plusieurs centaines en Côte d’Ivoire. Les militaires togolais bénéficient d’une excellente réputation en matière de maintien de la paix.

Le sommet de l’Elysée pour la paix et la sécurité en Afrique s’ouvre cet après-midi ; il sera suivi samedi d’un sommet informel sur la République centrafricaine présidé par François Hollande.

VOIR LE DIAPORAMA

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Vers un PGICT 2 ?

Environnement

Lancé en 2013, le PGICT, le projet de gestion intégrée des catastrophes et des terres, pourrait avoir une suite.

Bon appétit !

Santé

La consommation des tilapias élevés au Togo est sans danger. Mise au point rendue nécessaire après la publication d'articles mensongers.

Au Togo, les Européens développent une diplomatie climatique

Coopération

Les ambassadeurs de France, d’Allemagne et de l’Union européenne se sont retrouvés mardi à Lomé pour parler climat et aide en faveur du Togo.

Promouvoir les micro et petites entreprises en milieu rural

Développement

Le FIDA accompagne l'Etat dans le développement d'un programme destiné à aider les jeunes ruraux à créer des micro et petites entreprises.