Partenaire économique et financier à part entière

11/02/2011
Partenaire économique et financier à part entière

Le chef de la diplomatie chinoise, Yang Jiechi, a entamé jeudi une tournée africaine qui le conduit aux Emirats, au Zimbabwe, au Gabon, au Tchad au Togo et en Guinée.

Le 15 février, il sera accueilli à Kara par le président Faure Gnassingbé.

Interrogé vendredi par l’Agence Chine Nouvelle, Elliott Ohin, le ministre togolais des Affaires étrangères, explique que « La visite de Yang Jiechi au Togo n'est que la suite logique de la dynamique que les présidents Hu Jintao et Faure Gnassingbé ont voulu imprimer aux relations des deux pays ».
Lors de son déplacement à Shanghai en août 2010, à l’occasion de l’exposition universelle de Shanghai, le président togolais s’était entretenu avec Yang Jiechi et avait rendu hommage au rôle de la Chine pour sa contribution en faveur du développement.
« Je voudrais renouveler ici ma profonde gratitude à la République populaire de Chine, à son peuple et à ses dirigeants qui ont su depuis plusieurs décennies, accompagner et appuyer efficacement les efforts que nous déployons pour améliorer le cadre de vie de nos concitoyens à travers la mise en place d'un réseau d'infrastructures viables et adaptées à nos besoins ».
Et c’est vrai que Beijing n’a pas lésiné sur les aides ces dernières années. Prêt préférentiel de 165 millions de dollars en 2009, don de 6 milliards en 2010, nouveau prêt concessionnel de 25 millions de dollars fin 2010. Et cette liste n’est pas close.
Jeudi, le ministre des Transports, Ninsao Gnofam, a annoncé à republicoftogo.com que la China Exim Bank accorderait une ligne de crédit pour la construction d’une nouvelle aérogare à Lomé ; un projet estimé à 150 millions de dollars.

Beijing continue parallèlement à cadeauter le Togo : construction de la nouvelle Assemblée nationale, rénovation des ponts endommagés par les inondations, fourniture d’un hôpital clé en main, etc…
« Dans les années 70 et 80 les Chinois avaient une vision politique de la coopération qui s’illustrait par des stades, des présidences ou des Palais des congrès ; aujourd’hui, cette époque est révolue ; les préoccupations sont d’ordre économiques », explique à republicoftogo.com David Chang (photo), professeur de Sciences politiques à l’Université de Shanghai.
« Les prêts accordés au Togo ne sont pas des cadeaux, même si ils sont avantageux ; de la même façon, la Chine regarde de près le programme de modernisation du secteur minier et les prospections pétrolières en offshore », commente M. Chang.
Pour cet universitaire, le Togo est devenu un partenaire économique et financier à part entière sur lequel il faut miser. La prochaine visite de Yang Jiechi s’inscrit dans cette logique.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau marché pour la ville de Bafilo

Développement

L’Etat va investir 450 millions de Fcfa pour la construction du nouveau marché de Bafilo (Nord du Togo, 26.000 habitants).

Le 2 février met les petits plats dans les grands

Tourisme

L’hôtel du 2 février (ex-Radisson Blu) organise à partir de ce samedi une semaine gastronomique pour découvrir les saveurs du Togo et du monde entier.

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.