Pas de consensus pour l’envoi d’une mission du Conseil de sécurité en Jordanie

06/05/2013
Pas de consensus pour l’envoi d’une mission du Conseil de sécurité en Jordanie

La Jordanie avait invité le Conseil de sécurité, actuellement présidé par le Togo, à venir se rendre compte sur place du fardeau que représentent les centaines de milliers de réfugiés syriens, mais deux pays s'y sont opposés. 

L'ambassadeur jordanien à l'ONU, le prince Zeid al-Hussein, avait été reçu mardi à sa demande par le Conseil à qui il avait demandé une aide de la communauté internationale pour soulager ce «poids écrasant». Les 15 pays membres du Conseil n'ont pu se mettre d'accord, a indiqué à la presse l'ambassadeur togolais Kodjo Menan (photo). «Les discussions  ne m'autorisent pas à dire que nous sommes arrivés à un consensus», a-t-il déclaré. «Deux pays sont contre». «Nous allons explorer toutes les possibilités car ce serait dommageable de ne pas donner une réponse positive», a ajouté l'ambassadeur.

Les deux pays opposés à la visite sont la Russie et la Chine. Moscou a suggéré que le Conseil visite aussi les territoires palestiniens, une idée rejeté par les Etats-Unis. Se pose aussi la question de savoir si le Conseil doit se rendre également au Liban et en Turquie, deux pays de la région qui accueillent de très nombreux Syriens fuyant le conflit.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Coopération agricole avec Israël

Cédéao

Le ministre de l’Agriculture, Ouro-Koura Agadazi, effectue depuis lundi une visite de travail en Israël.

Echange de bons procédés

Union Africaine

Les grandes manœuvres ont débuté pour l’obtention des postes de prestige à l’Union africaine.

Les inégalités entre les genres coûtent une fortune à l'Afrique

Développement

L’édition 2016 du rapport sur le développement humain en Afrique, réalisé par le PNUD, a été présentée lundi à Lomé.

L'engagement des Togolais de l'extérieur

Diaspora

Un membre de la Diaspora a annoncé son intention de créer une institution de micro finance pour venir en aide aux plus démunis.