Pas de répit pour les narcos

30/11/2011
Pas de répit pour les narcos

Le président Faure Gnassingbé a reçu mercredi Alexandre Schmidt, le représentant régional de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, qui participe à Lomé à une table ronde sur le trafic de stupéfiants.

«Le Togo doit être félicité pour ses actions concrètes dans de lutte contre le trafic de la drogue dans la sous-région. Nous constatons vraiment le pays est passé de la parole et l’acte », a indiqué M. Schmidt.  

Le Togo, comme ses voisins, est utilisé par les cartels sud-américains pour recevoir la cocaïne, la reconditionner, puis la réexpédier vers l’Europe.

Mais grâce à l’action des forces de sécurité et avec l’appui de partenaires internationaux comme la DEA américaine, les Nations Unies, l'office central pour la répression du trafic illicite de stupéfiants (France) et Interpol, le travail des délinquants devient de plus en plus périlleux.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo pense codage

Tech & Web

La ministre de l’Economie numérique, Cina Lawson, est de retour d’Afrique du Sud. Un voyage destiné à comprendre comment fonctionnent les écoles de codage.

Mesures énergiques pour lutter contre l'érosion

Environnement

Un projet de protection de la côte sera lancé très bientôt. 13 kilomètres sont concernés par la première étape des travaux.

Grave accident à Lomé

Faits divers

Un accident spectaculaire a fait 3 morts jeudi à Lomé. Un camion a fauché plusieurs passants.

Du bon usage du SIG

Développement

Faute de collaboration entre les différents acteurs, le système d’information géographique (SIG) du Togo n'est pas performant.