Patassé : « Ce qui m’importe, c’est la paix pour mon peuple »

02/02/2011
Patassé : « Ce qui m’importe, c’est la paix pour mon peuple »

Le chef de l'Etat sortant François a été réélu président de la Centrafrique au 1er tour avec 607.184 voix soit 66,08% des suffrages, selon les résultats provisoires annoncés mardi soir par la Commission électorale indépendante (CEI).
Ces résultats doivent encore être validés par la Cour constitutionnelle dans les quinze jours après ce scrutin qui s'est déroulé le 23 janvier.
L'ex-président Ange-Félix Patassé (photo), renversé par Bozizé en 2003 et qui avait passé exil de plusieurs années au Togo, arrive 2e de l'élection avec 184.716 voix soit 20,10% des suffrages.
M. Patassé a indiqué qu’il allait déposer un recours. « Je suis un légaliste et un constitutionnaliste ; je demande à mes compatriotes de garder leur calme. Je ferai tous les recours
nécessaires auprès de la Cour constitutionnelle » a déclaré Ange Félix Patassé, joint mercredi au téléphone par republicoftogo.com.
Il a salué « l’esprit civique des Centrafricains qui se sont mobilisés dans le calme pour effectuer le vote ».
« Ce qui m’importe, c’est la paix pour mon peuple » a encore déclaré l’ancien président centrafricain.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

Vous développez un projet structurant ?

Coopération

Des représentants togolais participeront du 17 au 19 septembre à Genève à la 2e conférence internationale des jeunes francophones (CJF).

26 pays représentés au prochain sommet de Lomé

Cédéao

La Cedeao et la Ceeac tiendront sommet le 30 juillet à Lomé pour discuter terrorisme et lutte contre la radicalisation. 

C'est bien, mais peut mieux faire

Uemoa

Les Etats membres de l’UEMOA doivent renforcer leurs capacités de mobilisation des recettes fiscales.