Patassé : « Ce qui m’importe, c’est la paix pour mon peuple »

02/02/2011
Patassé : « Ce qui m’importe, c’est la paix pour mon peuple »

Le chef de l'Etat sortant François a été réélu président de la Centrafrique au 1er tour avec 607.184 voix soit 66,08% des suffrages, selon les résultats provisoires annoncés mardi soir par la Commission électorale indépendante (CEI).
Ces résultats doivent encore être validés par la Cour constitutionnelle dans les quinze jours après ce scrutin qui s'est déroulé le 23 janvier.
L'ex-président Ange-Félix Patassé (photo), renversé par Bozizé en 2003 et qui avait passé exil de plusieurs années au Togo, arrive 2e de l'élection avec 184.716 voix soit 20,10% des suffrages.
M. Patassé a indiqué qu’il allait déposer un recours. « Je suis un légaliste et un constitutionnaliste ; je demande à mes compatriotes de garder leur calme. Je ferai tous les recours
nécessaires auprès de la Cour constitutionnelle » a déclaré Ange Félix Patassé, joint mercredi au téléphone par republicoftogo.com.
Il a salué « l’esprit civique des Centrafricains qui se sont mobilisés dans le calme pour effectuer le vote ».
« Ce qui m’importe, c’est la paix pour mon peuple » a encore déclaré l’ancien président centrafricain.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Voir plus loin

Santé

Le service d’ophtalmologie du CHU Sylvanus Olympio de Lomé a reçu vendredi de nouveaux équipements.

L'art descend dans la rue

Culture

Les commémorations du 57e anniversaire de l’indépendance ont pris fin vendredi avec l’inauguration d’une gigantesque fresque.

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.