Patassé consulte à Lomé

27/02/2007
Patassé consulte à Lomé

Une délégation du "groupe des sages" de Bangui a été reçue vendredi à Lomé par l'ex-président centrafricain Ange-Félix Patassé en exil au Togo depuis 2003. Conduite par le pasteur Isaak Zokoué, cette délégation a eu de longues discussions avec M. Patassé dans un grand hôtel de la capitale. "Nous sommes venus échanger avec M. Patassé sur le dialogue politique qui se prépare en Centrafrique (...) C'est une rencontre très positive", a déclaré M. Zokoué.

"Il y a une volonté réelle de M.Patassé d'aller à ce dialogue. Et tous les autres acteurs politiques que nous avons rencontrés sont également ouverts à ce processus", a-t-il indiqué.Le "groupe des sages" a pour mission de prendre contact avec tous les acteurs politiques centrafricains pour la tenue d'un dialogue "inclusif".

M. Patassé avait invité le 2 février le président centrafricain François Bozizé et l'ancien président André Kolingba à des pourparlers "directs" à trois en vue d'"extirper les rancoeurs inutiles" avant la tenue de ce dialogue.

Selon Prosper N'Douba, porte-parole de M. Patassé, cette rencontre tripartite "n'est pas un préalable au dialogue".

"M. Patassé a estimé que cette démarche permettra de laver les coeurs avant les discussions proprement dites", a-t-il souligné.

Ange-Félix Patassé a été condamné par contumace en août dernier à vingt ans de travaux forcés pour "faux et usage de faux" par la Cour criminelle de Centrafrique.

L'ancien président n'a jamais reconnu ce jugement estimant que cette cour n'avait "ni qualité ni compétence" pour le juger.

Elu en 1993 et réélu en 1998, M. Patassé avait été renversé le 15 mars 2003 par le général Bozizé, élu président en mai 2005.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !

Agriculture : le FIDA en première ligne

Coopération

Le FIDA pourrait jouer un rôle central dans la relance du secteur agricole, estime le secrétaire d’Etat adjoint américain au Trésor.