Patassé de retour à Lomé pour le nouvel an

29/12/2008
Patassé de retour à Lomé pour le nouvel an

Après avoir pris part aux travaux du dialogue inclusif, l'ancien président de Centrafrique, Ange Félix Patassé, a regagné Lomé lundi matin. « Le Seigneur a béni les travaux de ce dialogue » a-t-il déclaré à republicoftogo.com à sa descente d'avion. « J'espère qu'à partir des conclusions et résolutions de ces assises de Bangui, tous les acteurs sauront se surpasser pour privilégie les aspirations profondes du peuple centrafricain » a-t-il poursuivi.

M. Patassé s'était rendu à Bangui le 8 décembre et avait laissé ses enfants dans sa résidence de Lomé. « Je suis revenu célébrer avec eux la fête de nouvel an » a-t-il expliqué.Il ne cache pas son ambition de regagner son pays dans le courant de l'année prochaine pour prendre part à la mise en Œuvre des résolutions du dialogue inclusif.

Ange Félix Patassé aujourd'hui âgé de 72 ans, avait été renversé par un coup d'Etat orchestré par le général François Bozizé en mars 2003 et contraint à l'exil au Togo.

Il se considère comme un togolais d'adoption.

L'ancien président a mis à profit son exil à Lomé pour développer un projet de biogaz en faveur du monde rural.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Police citoyenne

Coopération

Les bonnes pratiques en matière policière mettent du temps à s’acquérir. L'UE assiste les fonctionnaires leur permettant de bénéficier d'une formation continue.

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.