Pax Africana s’inquiète des troubles au Mozambique

20/04/2013
Pax Africana s’inquiète des troubles au Mozambique

Le centre du Mozambique est confronté, depuis début avril, à des violences meurtrières dans la localité de Muxungue. Les affrontements opposent le Frelimo (actuellement au pouvoir) et la Renamo (ancienne guérilla).

Dans un communiqué publié samedi, la Fondation Pax Africana, dirigée par l’ancien Premier ministre togolais, Edem Kodjo, appelle les deux parties à sauvegarder le climat de paix instauré depuis deux décennies dans ce pays. 

« Le spectre du million de victimes de la guerre civile doit constamment être à l’esprit des acteurs politiques. Modèle de développement économique et de démocratie au regard des élections consensuelles qu’il organise depuis la fin de la guerre civile, le Mozambique ne saurait sacrifier tous ses acquis socio-politiques sur l’autel de l’incompréhension », a écrit Edem Kodjo.

La Fondation d’Edem Kodjo, qui est basée au Togo, se dit prête à apporter sa contribution pour le règlement de ce différend.

Photo : Armando Emílio Guebuza, président du Mozambique

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Voir plus loin

Santé

Le service d’ophtalmologie du CHU Sylvanus Olympio de Lomé a reçu vendredi de nouveaux équipements.

L'art descend dans la rue

Culture

Les commémorations du 57e anniversaire de l’indépendance ont pris fin vendredi avec l’inauguration d’une gigantesque fresque.

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.